Germain Boffrand et l’hospice des enfants trouvés

G_Boffrand2

G_Boffrand3

Exposition « Le Baroque des Lumières »
Chefs-d’œuvre des églises parisiennes au XVIIIe siècle | Petit Palais | Paris

Germain Boffrand, élève de Mansart et architecte attitré du duc Léopold, construisit à Paris, en face de Notre-Dame, entre 1746 et 1750, l’hospice des enfants trouvés, institution de bienfaisance dans laquelle les filles de la Charité accueillaient et éduquaient les nourrissons abandonnés. Les murs nus de la chapelle furent confiés aux pinceaux des deux peintres d’architectures vénitiens, Gaetano Brunetti et son fils. Ils créèrent une somptueuse basilique en trompe l’œil dont le plafond simulait une voute antique à caissons ruinée, ouverte sur le ciel. Au milieu de ce décor, Charles Natoire peignit une crèche. Les religieuses et leurs protégés, peints eux aussi sur les murs, contemplaient la scène depuis de fausses fenêtres.
Ce bâtiment fut détruit lors de l’agrandissement du parvis de Notre-Dame en 1878.
Décors restitués à l’exposition Le Baroque des Lumières
Du 21 mars 2017 au 16 juillet 2017
Article ©Petit Palais
Jeune garçon tenant un encensoir de Charles Natoire © PFDebert
en savoir + sur l’hospice, élévations et plans sur :
http://www.neonatology.org/classics/hopital/hopital.html

hopital1a hopital2a hopital3b

Laisser un commentaire