La grotte de Voltaire

grotte2

En 1738, Françoise de Graffigny est invitée dans le château d’Emilie où s’est réfugié Voltaire, à Cirey.
Ce séjour de plusieurs mois dans l’atmosphère studieuses de ce « temple des arts », est probablement perçu par la future femme de lettres comme une sorte de rite initiatique car elle qualifie ironiquement la porte des appartements du philosophe d’ « entrée de la grotte de Voltaire » !
Cette porte sculptée, ornée de coquillages et surmontée de la citation de Virgile « Un dieu nous a procuré ces loisirs » ressemble à l’entrée d’un « nymphée », grotte dédiée aux divinités et abritant une source.

Article/photos Château de Cirey-sur-Blaise ©PFDebert

Laisser un commentaire