Espèces disparues en Lorraine : les poules et les lapins en Verre de Portieux

portieux28

Dépêchez-vous si vous voulez acheter vos poules et lapins de Pâques en Verre de Portieux, car il ne reste actuellement sur le site de la cristallerie qu’une centaine de pièces fabriquées sur place.

C’est triste à dire mais il n’y a plus de production à La Verrerie de Portieux, il ne reste que le magasin de vente et la fin du stock.
Portieux est une histoire terminée.
La première verrerie remise en service en 1705, avec permission du duc Léopold lorsqu’il reprend ses duchés, c’est fini.
Exit l’industrie qui a fait le prestige de la Lorraine pendant plus de 300 ans.
C’est la fin des verres de fougères, soufflés, pressés, l’extinction des moules de parfois plus de cent ans de dromadaire, dauphin, éléphant, écureuil …
A la poubelle le haut fourneau, les cannes de soufflages, le savoir-faire des nobles verriers.
Un monde s’éteint, un patrimoine disparait, mais les poules, les lapins et les écureuils de cristal pourraient bien, eux, devenir collector !

 










One Reply to “Espèces disparues en Lorraine : les poules et les lapins en Verre de Portieux”

  1. […] Quirin, c’est un peu le berceau des verreries lorraines, il y eut Portieux, Saint-Quirin, Saint-Louis, il nous reste Baccarat et […]

Laisser un commentaire