Idée de balade pas banale, dans les pas de Sainte-Lucie,

princesse d’Ecosse qui, fuyant la débauche de la cour de son père (en quelque sorte Peau-d’âne meusienne), se retrouva à Sampigny, dans la Meuse, où elle éleva un sanctuaire de ses toutes petites mains.
On lui doit par ailleurs les merveilleuses créations « en bois de Sainte-Lucie« .
Deux chapelles sont élevées à sa mémoire à Sampigny (l’une dans le bois sur l’emplacement de celle élevé par Lucie, et l’autre dans le cimetière) et l’ancien monastère où l’on sculptait les objets en bois de merisier semble être toujours debout, à droite du cimetière. (pas facile à trouver)
L’histoire non moins banale de Sainte-Lucie est à lire ici :
http://www.histoiresgalantes.fr/blog/2018/05/16/peau-dane-de-sampigny/

Photos©DR PFDebert

IMG_8834

IMG_8833

IMG_8823

IMG_8836

IMG_8803

IMG_8797

IMG_8781

IMG_8783

 

Laisser un commentaire