Il faut sauver la dernière chartreuse de Stanislas

Recoupage des ruines actuelles de l’une des dernières chartreuses de Lunéville avec les plans dessinés par l’architecte Piroux, l’élévation correspond bien a celle des chartreuses briquetées construites sous Stanislas vers 1750.
Superposition de l’élévation de la façades en ruine sur l’élévation de l’architecte Piroux de la chartreuse de Montempé offerte par madame de Boufflers à Panpan Devaux (Il n’existait que 6 chartreuses).
Les deux correspondent parfaitement mis à part l’ajout des fenêtres en « œil de bœuf ».
Photographie © 2018
Document source © Fonds Piroux Bibliothèque de Nancy Limédia galerie

Laisser un commentaire