Le château de Jaulny classé dans le top 10 des châteaux hantés

Le château de Jaulny est construit sur les restes d’une ancienne maison forte que l’on dit hantée par le fantôme de Jeanne des Armoises, autrement dit Jeanne d’Arc échappée du bûcher. Plusieurs témoins ont vu sa forme blanche circuler la nuit, se promenant entre deux ailes du château.


Expérience paranormale :
A quelques kilomètres de Metz, le château de Jaulny (actuellement à vendre) proposait autrefois des chambres d’hôtes.
Ce château ayant la réputation d’être celui où Jeanne d’Arc se serait réfugiée après avoir été faussement brulée (voir cette hypothèse sur le blog HG), je réserve donc une chambre dans ce château en septembre 2018, par curiosité et pour faire un article.
Nous sommes deux amies à partager cette expérience, nous arrivons un soir d’orage (évidemment) et le château se dessine devant un ciel bleu d’outre-tombe.
Notre hôtesse châtelaine nous reçoit chaleureusement et nous conduit dans l’ancienne bâtisse, où elle n’habite pas elle même, et pour cause…

Lorsque nous pénétrons dans le vaste hall d’entrée de la demeure, après avoir passé une cour sombre et humide, nous sommes surprises par l’ambiance théâtrale médiévale du lieu.
Des escaliers gigantesque en marbre desservent les étages, et les armures, les tapisseries, en bref toute la décoration semble avoir été faite pour impressionner vivement l’esprit des invités !

La salle commune est très très sombre, de style troubadour, et ressemble à un musée. Nous apprenons que l’endroit a été créé fin XIXe siècle pour y raconter l’histoire de la fameuse Jeanne des Armoises et attirer le « badaud ».
L’étage dessert, entre deux armures et quelques trophées de chasse, trois ou quatre chambres non occupées, et la nôtre…

Nous sommes un peu inquiètes lorsque la châtelaine nous annonce que nous serons seules à dormir dans cet endroit, mais courage, notre chambre est spacieuse et claire et une fois franchi le hall, les escaliers, et les couloirs sombres, nous nous réfugions dans la seule pièce sympathique du lieu.
La nuit tombe et nous sortons faire le tour de la vieille bâtisse pour faire des photos de l’extérieur, n’étant clairement pas rassurées à l’idée de retraverser le château dans la pénombre pour revenir à notre chambre.

La seule manifestation étrange que nous avons constatée est, vers minuit (évidemment), un grand bruit sourd venant d’une pièce proche de la nôtre alors que nous étions seules dans le château, mais ne sachant pas que l’endroit était considéré comme hanté, nous n’y avons pas prêté attention.
Houuuouuuuu !

Laisser un commentaire