Vies oubliées – Destins et singularités des « petites vies » au XVIIIe siècle

Par Arlette Farge – Historienne, directrice de recherche au CNRS, spécialiste du XVIIIe siècle, Arlette Farge explore, les marges silencieuses souvent invisibles. Elle était l’invitée d’Augustin Trapenard. L’occasion d’évoquer son métier, le maniement des archives et la place des femmes au XVIIIe siècle.

A écouter sur France inter ici

Augustin Trapenard : Quelle est la place des femmes dans la société française du XVIIIe siècle ? 

Illustration : Les femmes au XVIIIe siècle dans les archives d’Arlette Farge © Getty / lisegagne

Laisser un commentaire