Un apôtre coquet

Dans la Cène de Florent Drouin le Jeune (1582) (exposée à l’église des Cordeliers à Nancy), l’apôtre qui figure en quatrième position (en partant de la gauche) arbore de jolies sandalettes à nœuds.
Ces sandales ne sont qu’une fantaisie de l’artiste qui interprète à sa façon la célèbre Cène dite de « Léonard de Vinci ».
L’apôtre aux sandales à nœuds est aussi le seul qui ne porte pas de barbe. 
Philippe, André, Jacques, pierre ?, il est difficile à identifier.
Remarquables aussi sont les mises en plis très soignées de chaque apôtre !
Photographies©PFDebert2020

Laisser un commentaire