Le rouge ! C’est chic !

Le rouge est indispensable à la cour de France, étiquette oblige, plus il est vif et plus il est chic !
Les belle dames comme Emilie du Châtelet s’en tartinent allègrement après avoir, au préalable, posé sur leur visage du « blanc ».
Le contraste est garanti !
Si cette mode rencontre un certain succès à la ville auprès des femmes de la bonne société, de même que le blanc, elles ne pouvaient se le permettre que discrètement, et jamais avant le mariage.
Cependant, certaines dames de la cour tentent de s’y soustraire, la reine Marie Leczinska le déteste, et la Dauphine ne veut point en mettre.
Tout le monde semble avoir une opinion sur le sujet, voici celle de M. le président de Montesquieu : « Je dis que le rouge, bien loin d’être une marque que les femmes songent plus à leur beauté, fait au contraire qu’elles y songent moins. On ne saurait croire combien les femmes étaient occupées de leur teint autrefois ; combien elles se regardaient au miroir ; quelles précautions elles prenaient ; combien elles vivaient sous le masque, de peur du hâle. C’est que, comme il y avait pour lors des teints, et que la beauté était en en propre, cela donnait de grandes distinctions et de grands avantages. Aujourd’hui, tous les visages sont les mêmes. » (Cahiers, vol , p 538)
Illustration Emilie du Châtelet en 3D © PFD

Laisser un commentaire