La « vraie » nature de Lunéville

Certaines maisons de Lunéville semblent respirer encore malgré les nombreuses couches de peintures dont elles sont affublées !
Ici la vraie nature de ces bâtiments, rue Banaudon, révèle ses magnifiques décors de marbre en trompe l’œil datant probablement du XVIIIe siècle.
Michel Boucard, Lunévillois, ne se lasse pas de raconter la merveilleuse histoire de cette maison, en particulier des bâtiments au fond de la cour, maison d’habitation où vécut le marchand verrier Antoine Renault, directeur des Verreries de Sainte-Anne (future cristalleries de Baccarat).
M. Renault achète la verrerie de « verre plat et de verre d’art » en 1773 (située à côté de Baccarat) à Monseigneur de Montmorency-Laval, évêque de Metz qui l’a créée lui, en 1764 avec un maître verrier de Saint-Louis, après en avoir obtenu le privilège du roi Louis XV. (le roi donne sa permission car il faut concurrencer les verriers de Bohème).
Cette verrerie, devenue Cristallerie de Baccarat en 1816, aura une renommée mondiale.

© Pièce de Verre-cristal Baccarat du service royal d’Espagne.

Laisser un commentaire