Château des Choiseul-Stainville

Il faut être perspicace pour apercevoir le château derrière la végétation envahissante, et pourtant, un des plus beaux châteaux de Lorraine se cache en plein cœur du village de Stainville, rendu totalement invisible par un épais rideau d’arbres. A tel point que les jeunes du village ne l’ont même… jamais vu, “un château, ici ? […]

En savoir plus

Une femme et sa fille s’ajoutent à la liste des femmes lorraines guillotinées à la Révolution

Merci à Colette Grosjean 😉 pour ses nouvelles informations que voila : Deux femmes de Rambervillers, – Mme Collinet de la Salle (ou Colinet) et – Mlle Collinet, sa fille, ont ont été guillotinées pour avoir entretenu une correspondance avec l’ennemi, soit leur époux et père exilé en Suisse.(Elles étaient parentes avec la famille Colinet […]

En savoir plus

Scoop ! Six femmes lorraines furent guillotinées à la Révolution

Un thème enfin étudié par les historiens ! Il était temps !Personne ne semblait se préoccuper, jusqu’à aujourd’hui, de ces pauvres victimes malheureusement passées sous silence !(une seule, Charlotte de Rutant, avait été référencée par l’abbé Matthieu en 1889) Voici donc la macabre liste :(les illustrations ci-dessous sont des photographies prises dans le château de […]

En savoir plus

On voit qu’on ne voit rien

[Demange-aux-Eaux, jeudi après-midi, 9 octobre 1738] Trépignant d’impatience à l’idée de se rendre à Cirey où l’attendent Mme du Châtelet et Voltaire, Mme de Graffigny occupe tant bien que mal ses journées auprès de Mme de Stainville (à Demange-aux-Eaux) chez qui elle est invitée en tant que dame de compagnie.La bonne Grosse découvre petit à […]

En savoir plus

Abbaye de Jovilliers (Meuse) avec de nouvelles photographies

Cette abbaye qui domine les terres de la famille de Choiseul-Stainville connait son heure de gloire lorsque notre lorrain Etienne-Francois de Choiseul, futur ministre de Louis XV, se rapproche de la cour de France, son frère cadet, Charles, futur évêque d’Evreux, en est nommé abbé en 1750 !Elle devient à partir de cette date, et surtout lorsque Choiseul […]

En savoir plus

Une robe honnête pour aller à Cireï

Madame de Graffigny, alias la Bonne Grosse, est de passage chez madame de Stainville à Demange-aux-Eaux, première étape de son long voyage pour Paris, et elle doit acheter une robe pour être présentable car sa deuxième étape est le château de Cirey, demeure où vivent Emilie du Châtelet et Voltaire, et visiblement la bonne Grosse […]

En savoir plus

En finir avec la Taupe !

(attention âmes sensibles s’abstenir)Demange-aux-Eaux, novembre 1738, madame de Graffigny chassée de Lorraine par l’arrivée du roi Stanislas, subit un véritable calvaire sur la route qui la mène à Paris (où l’attend madame de Richelieu au printemps 1739).Une de ses étapes est le « château de l’ennui » où elle est séquestrée deux mois durant par […]

En savoir plus

Que servent joyaux et dentelles Pour ce parer? Ah, la richesse la plus belle Est de s’aimer.

Madame de Graffigny, (Lorraine exilée à Paris et star du XVIIIe siècle pour son best seller « Lettres d’une Péruvienne »), est surtout restée célèbre de nos jours pour sa correspondance de plus de 4500 lettres échangées avec son ami de cœur Panpan Devaux, gentilhomme resté à la cour de Lunéville. Elle confie tous les […]

En savoir plus

Enquête : à quelle mystérieuse famille le Palais de Vaucouleurs doit-il son origine ?

(reportage photo à la fin de l’article) Si cette fastueuse demeure, nommée  “Le Palais de justice” de Vaucouleurs, remplissait les fonctions de haute justice à la fin du XVIIIe siècle, elle semblerait cependant avoir été construite dans le premier quart XVIIIe s. pour une famille de très haute noblesse (1). Son aménagement et sa décoration […]

En savoir plus

Trésors retrouvés

Le musée d’art ancien et contemporain d’Epinal s’est refait une beauté et a doublé sa superficie pour exposer plus de 200 œuvres d’artistes majeurs. C’est l’occasion de redécouvrir les œuvres phare du musée dont certains tableaux des collections du duc de Choiseul-Stainville et des princes de Salm. Saviez-vous que La mater dolorosa de Rembrandt appartenait […]

En savoir plus

La porte de Panpan

Cette porte, tout au bout du quai des Petits-Bosquets à Lunéville, est très probablement celle que Panpan Devaux fit construire pour ouvrir le terrain de sa chartreuse sur le grand canal, afin de “soulager ses jambes malades”. (sic) Après la mort de Stanislas, en 1767, le lecteur du Roy achète la chartreuse de la marquise […]

En savoir plus

Jovilliers, ancienne abbaye Bling-Bling ?

Difficile à imaginer en voyant ces ruines fantomatiques, que l’abbaye de Jovilliers était un endroit de haut standing ! Et bien si ! Les parties habitation, que l’on peut visiter (seulement deux fois par an) témoignent encore d’un certain art de vivre : chambres et salles d’apparat, salle de réception, cour d’honneur, jardin des simples… […]

En savoir plus