Une retraitée cannoise hérite d’un Raphaël

« Ce tableau est tellement beau que vous avez toujours envie de le regarder. Et je ne dis pas cela parce que c’est mon tableau », dixit la retraitée.
On la comprend car sa version de la « Madonne aux oeillets » pourrait bien être effectivement un tableau du maître de la Renaissance italienne, Raphaël, selon Laure Chevalier, historienne de l’art, spécialisée dans la traçabilité des oeuvres :
« C’est une œuvre d’intérêt patrimonial majeur. Elle a sa place dans un grand musée. Ma profonde conviction, fondée sur l’imagerie et les analyses scientifiques, c’est qu’elle est bien de Raphaël ».

Source Paris Match et Nice-Matin.

Madonne aux oeillets. Raphaël. Vers 1506-7.
© The National Gallery, London

Laisser un commentaire