Un théâtre de poche… À découvrir ! Cirey-sur-Blaise

Pasted Graphic 1

Sous les combles du château d’Emilie du Châtelet à Cirey-sur-Blaise, se trouve toujours un adorable petit théâtre témoin d’une activité passée fébrile.

Voltaire (amant d’Emilie), y jouait ses propres pièces. Les acteurs étaient les invités, mais l’on manquait parfois cruellement de spectateurs, et l’on faisait venir les habitants du village qui se déplaçaient à contre-cœur, en rechignant. 
Il faut dire que le rythme était infernal, Voltaire y faisait jouer deux répétitions et deux représentations par semaine avec Emilie qui assurait les premiers rôles. Des affiches étaient placardées sur les portes du château.
 Madame de Graffigny, invitée à Cirey, écrivit qu’elle n’avait plus aucun loisir, tant elle était accaparée à apprendre ses rôles.

« Nous sortons de l’exécution du troisième acte joué aujourd’hui, il est minuit, nous allons souper…je suis rendue. C’est le diable, oui le diable, que la vie que nous menons. Après souper, Madame du Châtelet chantera un opéra entier…On ne respire point ici. Nous jouons aujourd’hui l’Enfant Prodigue et une autre pièce, en trois actes, dont il faut faire les répétitions. Nous avons répété Zaïre jusqu’à trois heures du matin. Nous la jouons demain avec La Sérénade. Il faut se friser, se changer, s’ajuster, entendre chanter un opéra. Oh ! Quelle galère. »

 

Aujourd’hui cet étonnant théâtre, restauré en 1999, est l’un des rares à être resté dans son état d’origine et restitue avec exactitude l’ambiance qui régnait au XVIIIème siècle.

Pasted Graphic

http://www.chateaudecirey.com/

Article © DR Pascale Fourtier Debert

Laisser un commentaire