Emouvant tableau

mmedeboufflers

Pendant un séjour à Commercy, Stanislas demande à un peintre de faire le portrait de sa favorite, Mme de Boufflers, mais la marquise, qui ne tient pas en place, refuse. Stanislas a alors une idée: «il imagine de faire venir en même temps que le peintre, un moine franciscain auquel il donne l’ordre de lire à haute voix, pendant chaque séance de peinture, les Contes Erotiques de la Fontaine; le contraste entre les textes et le moine est si drôle que Mme de Boufflers consent à se tenir tranquille».
C’est peut-être ce tableau qui fut peint à Commercy en 1750,
Marie-Françoise de Beauvau-Craon © DR 1750 auteur inconnu
Article © DR Pascale Fourtier Debert

Laisser un commentaire