Dans les coulisses de la toute prochaine exposition du Palais des Ducs de Lorraine – Musée Lorrain

madone4

Beauté, mode, coiffure, et même manucure, pas moins de 6 restaurateurs (textile, papier, métal, cire, bois, tissus) sont mobilisés pour redonner de l’éclat à l’une des pièces « phare » de la future exposition « Lorrains sans frontière », la « Boîte du Colporteur » !
Star d’un autre temps, une étonnante « Madone de cire dans son théâtre de bois » était promenée de villes en villes et de villages en villages pour attirer la clientèle de son propriétaire et bonimenteur Lorrain !
On imagine, en voyant le petit peuple de cire de la boite magique, le bagou du colporteur dévoilant à son public émerveillé le mystère de la Nativité ou l’histoire de Saint-Hubert, à grand renfort de galons dorés, pampilles, dentelles et satin brillant !
La boite servait alors de support pour vendre toutes sortes d’objets de pacotille mais surtout de dévotion !

Cette boite de colporteur lorrain, acquise par l’abbé Chou, conservateur du Musée Lorrain en 1978, comporte un ensemble de figurines dites « Cires Habillées » dont Nancy est la ville de référence depuis leur « invention » début du XVIIIe siècle par les trois frères nancéiens Guillot.

Histoires d’émigration et d’immigration qui ont fait la Lorraine d’aujourd’hui, « Lorrains sans frontière » à suivre à partir du 7 octobre 2017, au Palais des ducs de Lorraine-Musée lorrain.
Article/photos©PascaleDebert (merci à S. Mouton et F. Godinot)

madone15

madone14

madone13

madone12

madone11

madone10

madone9

madone8

madone7

madone6

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire