Une « paparazzi » chez Emilie du Châtelet !

graf

Madame de Graffigny, quittant définitivement la cour de Lorraine en 1738, est invitée par Voltaire dans le château d’Emilie à Cirey, et elle n’a pas sa langue dans sa poche pour raconter la vie intime du couple le plus en vue de l’époque !
A peine arrivée, la Lorraine, qui, dit-elle, fait « sa Française », balance par écrit à son ami Panpan, tout ce qui se passe dans le  » temple de l’Idole  » !
Au début tout est merveilleux : le château est un palais enchanté, Emilie est une fée; mais très vite le ton se gâte,
les soupers sont géométriques, on lui casse la tête avec Newton, ses appartement sont d’une saloperie à dégouter, bref elle détaille tout avec son caquet extrêmement drôle.
D’ailleurs elle l’écrit en toutes lettres : « j’aime mieux de vous amuser que de me répéter ! »
Fine observatrice, elle se place même en ethnologue, disant étudier  Emilie et Voltaire pour la connaissance de l’esprit humain…
Article ©PFDebert

Laisser un commentaire