Héroïque histoire de Louis-Robert-Hippolyte de Bréhan, comte de Plélo, mort pour Stanislas Leszczynski

plelo4

Louis-Robert-Hippolyte est né à Rennes en 1699 et passe une jeunesse heureuse et dorée sur ses terres du Plélo, érigées en comté en 1681 (Saint-Bihy).
Le jeune homme très cultivé mais insouciant est rapidement accablé de dettes et accepte le poste vacant d’ambassadeur du Danemark où il mène une vie confortable entouré de sa famille. Son activité de courtier en littérature et de diplomate va être brusquement interrompue par l’affaire de Pologne.

En 1733, la France apprend la mort prématurée d’Auguste II, le roi qui a chassé Stanislas Leszczynski de son trône de Pologne en 1706.
Un plan est alors manigancé par le cardinal de Fleury et Louis XV poussant Stanislas à reconquérir son royaume.
L’accession de Stanislas au trône de Pologne, le 12 septembre 1733, grâce à une fausse élection (achetée à la noblesse polonaise) est aussitôt contestée par Auguste III soutenu par la Russie et l’Autriche qui envoie à Varsovie des dizaine de milliers de soldats.
La guerre est déclarée. En France, conscient du ridicule de la situation, on fige les opérations militaires, et la flotte ayant accompagné Stanislas reste en rade de Copenhague.
Mais soutenant Stanislas corps et âme, le jeune comte de Plélo ne lâche pas l’affaire et décide de diriger les opérations militaires, engageant ses propres deniers dans la lutte contre les armées russes et prussiennes.
A bord de l’Achille; vaisseau de soixante-cinq canons, que la France consent, au dernier moment, à lui envoyer, il débarque à Dantzig (ou le roi Stanislas s’est réfugié), avec ses 1500 hommes. Malheureusement, la bataille est de courte durée et le comte ainsi que 32 officiers et 202 soldats tombent sous les coups de baïonnettes russes.

Le corps du comte, rapatrié sur ces terres du Plélo, repose dans l’église de Saint-Bihin. (pour ceux qui passent leurs vacances en Bretagne (Saint-Brieux))
Article ©PFDebert
Voir aussi les rubans de Stanislas (détail de sa fuite) ici :

plelo2
cda7f0f8ab1d434e2e5d944ee660876a

Laisser un commentaire