Quand Voltaire se pique d’arithmétique pour séduire sa divine mathématicienne

voltaire

« Ma toute belle,
Voilà le 42ème jour que je ne vous ai vue; multipliez les minutes par 42 et vous aurez le nombre de mes supplices.  »

© Portrait de Voltaire signé Jacques André Joseph Aved et conservé au musée des beaux-arts de Dijon.

Laisser un commentaire