Mince ! La soirée au château de Vandeléville est reportée…

… en raison de la météo qui prévoie des pluies diluviennes empêchant les animations prévues sous les vieux tilleuls en raison de la crise sanitaire. C’est dommage !
Voici une petite histoire concernant le château où Panpan Devaux (ami de Mme de Graffigny) se réfugiait auprès du prieur Guillerant pour soigner ses peines de cœur, alors que son amie (la bonne grosse) le lui déconseillait fortement :
« Tu es donc fou de vouloir aller chez ton Prieur ? Tu y perira d’ennui. Quand les médecins ordonnent le changement d’air, c’est comme les eaux, parce qu’ils compte sur la dissipation. Mais ils n’ont jamais conseillé de changer d’ennui. Ah, que tu es encore loin d’entendre leur jargon ! Restes où tu es, si tu peux aller ailleurs. On est toujours mieux chez soi qu’alieurs, a moins que l’on ne s’amuse.« 

Photographies prises cet été autour du prieuré de Vandeléville.
Reportage sur vandeléville « Un petit coin à l’abri de l’injustice » à découvrir ici
Et la découverte d’une mystérieuse poétesse liée à ce château à lire ici

Photographies©PFDebert 2020

Tombeaux des comtes de Cardon de Vidampierre
à l’intérieur de l’église à travers une ouverture grillagée

Laisser un commentaire