Le poète né dans un carrosse

chaisedeposte

En 1738, la jeune marquise de Boufflers accouche d’un fils, c’est le roi Stanislas qui est le parrain du nouveau-né. L’enfant, nait dans des circonstances assez particulières. La mère revient de Bar-le-Duc en chaise de poste lorsqu’elle est prise des premières douleurs; Elle accouche sur la grande route et le valet de chambre doit faire l’office de sage-femme. Cet enfant, qui par la suite devient un grand voyageur comme sa naissance semble l’y prédestiner, est le célèbre poète et chevalier Stanislas de Boufflers qui donna son nom à l’avenue de Boufflers à Nancy.

Article © DR Pascale Fourtier Debert

3 Replies to “Le poète né dans un carrosse”

  1. […] de Boufflers (fils de Mme de Boufflers, favorite de Stanislas, né dans une chaise de poste voir article) déploie tout son esprit pour séduire Mme de Sabran et quand il en devient l’amant, les […]

  2. […] de Boufflers (fils de Mme de Boufflers, favorite de Stanislas, né dans une chaise de poste voir article chaise de poste et  article amour, amour… ) déploie tout son esprit pour séduire Mme de Sabran et quand il en […]

  3. […] fils de Mme de Boufflers, le poète Stanislas de Boufflers, est un temps gouverneur au Sénégal. Il y sauve de l’esclavagisme une petite sénégalaise […]

Laisser un commentaire