Salon littéraire du comte de Lupcourt

mahuet

Le saviez-vous l’hôtel au 19 rue St-Dizier, construit par Germain Boffrand et dont la cour centrale accueille actuellement un escalotor qui va vers le néant, était un haut lieu intellectuel de Nancy au XVIIIe s., en cet hôtel de Mahuet se tenait en 1750, un salon littéraire très célèbre, où se réunissaient les hommes de goût et de lettres.
Cet hôtel appartenait à, Jacques-Marc-Antoine de Mahuet, dit l’abbé de Lupcourt (on prononçait Lu-cour), prêtre, docteur en théologie, grand doyen de la primatiale de Nancy, comte de Lupcourt.
Nicolas Gilbert, l’enfant poète de Lorraine y fera ses premières armes avant de monter à Paris où il mourra dans des circonstances tragiques à seulement 29 ans.

En savoir + sur le destin tragique de l’enfant poète lorrain sur le blog ©CouleurNancy
http://www.histoiresgalantes.fr/bl…/2015/…/10/lenfant-poete/
Article / photographie © Pascale Fourtier debert

 

mahuet2

3 Replies to “Salon littéraire du comte de Lupcourt”

  1. […] par les pièces de vers qu’il lit dans les cercles où il est admis, il fréquente assidument le salon littéraire du comte de Lupcourt, située dans l’hôtel de Mahuet au 19 rue St-Dizier. Dans ce salon se réunissait les hommes […]

  2. […] poète mal aimé avait un frère qui, ironie du sort, s’appelait Claude François…) Le poète Lorrain Gilbert, (1753-1780) ou « l’enfant poète » est considéré comme un des […]

  3. quel rapport avec
    Marc Antoine de Mahuet de Lupcourt
    abbé d’Ebreuil (1779-1780)?
    Merci de votre réponse

Laisser un commentaire