Les chocolats Debauve & Gallais, rue des Saints-Pères à Paris, sont bons pour la santé !

debauve3

    Le cacao soulage la fatigue, le stress, l’anxiété, ralentit le vieillissement des cellules, réduit l’absorption du cholestérol et procure une sensation instantanée de bien-être ! Sulpice Debauve, enfant du siècle des Lumières (1757-1836), créé sa première officine en 1778. L’apprenti chimiste s’oriente vers les vertus du chocolat pour soulager l’humanité de ses maux […]

Neige de bergamote

neige-grenade4

Neige d’orange, neige de grenade, neige de citron de « Madere », neige de biscuits d’amande amères… , neige était le mot employé pour nommer les desserts glacés du XVIIIe siècle et les créations de Joseph Gilliers, chef d’office du roy Stanislas, auraient pu rivaliser avec celles des grands chefs d’aujourd’hui ! Pour la concocter, il se […]

Faites découvrir à vos papilles les saveurs uniques du XVIIIe siècle !

IMG_7254

Fermez les yeux, goûtez… vous ne rêvez pas, vous êtes à la table du bon roi Stanislas ! Vin de Tokaji, Sernik à la Rose, Chou Confit au Cumin, Bergamotes Candi, Babka Szafranowa, ou encore Parfait Amour, en dégustant les mets raffinés dénichés par le chef Yvain Rollot dans des livres du XVIIIe siècle, on […]

La nonnette de Remiremont est-elle un péché ?

IMG_5550

La nonnette de Remiremont, double gâteau de pain d’épice, bombé et glacé de sucre ou de chocolat, et fourré à la confiture d’orange ou de myrtille, doit son nom aux célèbres chanoinesses de Remiremont ! Si l’existence à Remiremont de pains d’épices parfumés est mentionnée par le chef d’office du duc Stanislas en 1751, la […]

Le rouge-gorge, péché mignon de Mme de Graffigny !

rouge-gorge5

Rotis en brochette avec du lard, voila comment notre célèbre femme de lettres lorraine préfère ces charmants petits zoziaux !!! Lorsque Françoise de Graffigny émigre à Paris, elle se les fait importer de Lorraine entre septembre et octobre. Il faut dire que son ami Panpan Devaux la nargue en lui écrivant, juste après en avoir […]

Complètement XVIIIe ! Coup de cœur pour la plus jolie boutique de Nancy !

patiss7

Cette pâtisserie se transmet depuis 1705 avec une charte pour que sa décoration reste à l’identique et ses différents propriétaires se sont tous engagés à ne rien y transformer, couleur des murs comprise ! Le vert ! Résultat, c’est un petit joyau, glaces en abime, moulures, lustres, … de quoi se régaler les yeux et […]

Soirée people avec toute la cour du prince de Conti

the_a_langlaisef

A droite, une table à laquelle sont assis le 1-bailly Chabrillant et le mathématicien 2-Dortous de Mairan ; la 3-princesse de Beauvau, debout verse à boire à ce dernier. Sur le devant, les comtes de 4-Jarnac et de 5-Chabot, debout, le premier tenant un plat, l’autre mangeant un gâteau ; plus loin, la 6-comtesse de […]

Un Clodion chez Moïse de Camondo

IMG_9457

Voici une adresse qui mérite le détour ! Cet hôtel particulier unique à Paris est un lieu dédié entièrement à l’art du XVIIIe siècle, il est commandé spécialement, début XXe, par et pour MoÏse de Camondo afin d’accueillir sa prestigieuse collection d’art décoratif. Le second étage par exemple correspond à la hauteur des lambris de […]

La plus ancienne pâtisserie de Paris créée par le premier écuyer de cuisine de Stanislas, ça le fait !

stohrer

Lorsqu’en 1725, Marie Leczinska, devenue reine de France, rapplique avec tout son staff à Versailles, elle emmène dans son sillage, Nicolas Stohrer, premier écuyer de cuisine de son père. Rencontrant un vif succès à la cour, le « pâtissier de Stan » ouvre boutique rue Montorgueil à Paris en 1730 ! Chose incroyable, sa pâtisserie, juste un […]

Les lorrains ont mangé des patates avant tout le monde !

Aquarelle_de_Clusius2

Saviez vous que la pomme de terre était servie à la table de la cour de Lorraine bien avant que la France n’en autorise la culture ? Le marquis de Lambertye, premier gentilhomme de la cour de Léopold, la ramène en 1718 d’Angleterre, pays où elle est très appréciée par les riches et les notables […]

Les lapins sont à croquer « au Duché de Lorraine », en face de la gare à Nancy

lapin2

Dame lapin, Jeannot, poulain, poisson,… les « cloches » adooorent s’approvisionner chez le chocolatier Lefèvre-Lemoine, un chocolatier comme il n’y en a plus beaucoup, qui fait son propre chocolat et qui utilise des moules datant parfois du XIXe siècle ! Bientôt un article sur cette chocolaterie emblématique de Nancy !  

Le souper libertin

r3H2x-P6-YgGXhu8_6Fawif3Uas@598x371

Au XVIIIe s., le souper libertin affiche clairement la volonté des convives de mêler les plaisirs de la chair et de la bonne chère. Intimité, tranquillité et discrétion sont de mise lors de ces repas nocturnes qui jouent le rôle de préliminaires à l’amour et à la débauche sexuelle. Mais la recherche d’intimité et l’absence […]

Le roi mange comme un cochon

1488640_377139862478320_8724808652102550750_n

En dépit d’indispositions fréquentes et souvent dangereuses, le roi Stanislas mange très gloutonnement. Il a la coutume de manger avec ses doigts. Un jour, Mme de Boufflers assiste au repas du roi, et elle tient sur ses genoux un petit garçon qu’elle affectionne particulièrement; tout à coup l’enfant se penche à l’oreille de l’aimable marquise […]