Le postier des amoureux

Noël Damilaville (1723-1768) premier commis au bureau de l’impôt du Vingtième est l’un des personnages clef de L’Encyclopédie. Grâce à ce « défenseur des idées nouvelles », les courriers de Voltaire, D’Alembert ou encore Diderot, affranchis du cachet du contrôleur-général des Finances, peuvent cheminer en toute tranquillité.Devenu au fil du temps un grand ami des […]

En savoir plus

Le château de Tutu (comtesse de Marsanne), petit bijou méconnu de Laneuveville-devant-Nancy

Ce château très harmonieux et totalement méconnu a été construit au XVIIIe siècle par et pour Jean Claude de Bouzey, grand doyen de la primatiale de Nancy. La maison de Bouzey est une illustre famille de la haute noblesse lorraine qui bénéficie au cours des siècles des largesses des ducs de Lorraine en récompense de […]

En savoir plus

Une vie de château – Entre réalité et fiction

A la suite de mes ateliers d’écriture autour de la cour de Lunéville, le collège Julien Franck de Champigneulles vous présente :Une vie de château – Entre réalité et fiction,une enquête interactive vraiment géniale et très documentée.Les courtisans du roi Stanislas vous emmènent au cœur du château de Lunéville où vous devez mener l’enquête pour […]

En savoir plus

En 1750, la “sophimania” s’empare de Paris

Sophie Arnould est un « phénomène artistique » qui toucha pendant 20 ans l’âme et le cœur des Parisien.nes.Déesse de l’amour, sur scène mais également dans la vie, la chanteuse lyrique était aussi dotée d’un esprit fulgurant et cynique, et elle ouvrit son salon à tous les philosophes et les encyclopédistes de la deuxième moitié […]

En savoir plus

Séquence émotion

C’est émouvant de retrouver dans le journal de M. Durival, secrétaire du roy Stanislas, le texte autographe relatant le décès de la pauvre marquise du Châtelet, morte « entre les bras de St Lambert » (son amant), 7 jours après avoir accouché de l’enfant qu’elle eut de lui. Voici le texte original (dans son jus) […]

En savoir plus

“Daddy, je veux ce château de Bagatelle !”

Lorsque vous entrez dans le domaine de Bagatelle (Abbeville), vous entrez dans une zone protégée car ces lieux sont probablement sous le charme puissant de quelques fées ou de quelques esprits…Ce château miniature construit en 1750 avec des proportions de maison de poupées et destiné à ne pas durer, est resté comme par enchantement dans […]

En savoir plus

La vie n’est que de l’ennui ou de la “crême” fouettée

Voltaire à Gros-Chat, novembre 1764. Fiche d’identité de Gros-Chat, amie de Voltaire et d’Emilie du Châtelet : « C’est une grosse dame », nous dit Mme de Graffigny (elle même surnommée Bonne Grosse), « qui passe sa vie dans le château d’Emilie du Châtelet à Cirey, parce qu’ elle a une petite terote dans le […]

En savoir plus

Puisqu’il faut choisir, à mots doux je peux le dire, sans contrefaçon je suis un garçon…

En 1735, à la sortie de son recueil de poésie, la poétesse « Mademoiselle de Malcrais de La Vigne » dite aussi « la Muse bretonne » fait tourner les têtes de tous les parisiens et parisiennes avec ses vers ensorcelants (voir plus bas les Hirondelles).On la considère comme la nouvelle Sapho et le directeur […]

En savoir plus

Mme de Graffigny lance la mode « à la Péruvienne »

Madame de Graffigny ne s’attendait pas à rencontrer un tel succès en écrivant son roman épistolaire « Lettres d’une Péruvienne », et cependant elle va devenir la femme de lettres la plus connue de la fin du XVIIIe siècle, plus de 45 éditions de son ouvrage verront le jour. Véritable Madonna de son époque, on […]

En savoir plus

Breteuil, (Gabrielle-Emilie)

Hommage à la mathématicienne rendu par Voltaire dans son Siècle de Louis XIV :« Elle a éclairci Leibnitz, traduit et commenté Newton, mérite fort inutile à la cour, mais révéré chez toutes les nations qui se piquent de savoir, et qui ont admiré la profondeur de son génie et de son éloquence. De toutes les […]

En savoir plus

On voit qu’on ne voit rien

[Demange-aux-Eaux, jeudi après-midi, 9 octobre 1738] Trépignant d’impatience à l’idée de se rendre à Cirey où l’attendent Mme du Châtelet et Voltaire, Mme de Graffigny occupe tant bien que mal ses journées auprès de Mme de Stainville (à Demange-aux-Eaux) chez qui elle est invitée en tant que dame de compagnie.La bonne Grosse découvre petit à […]

En savoir plus

Signe d’Amour

De décembre 1738 à février 1739, Mme de Graffigny est l’invitée prestigieuse de la marquise du Châtelet en son château de Cirey. A ce moment précis, le petit village de Cirey-le-Château abrite les amours idylliques entre Emilie & Voltaire.Le couple le plus en vue de son époque s’est éloigné du monde en s’installant dans cette […]

En savoir plus

“Ah, quelle femme ! Que je suis petite !”

[Cirey, jeudi soir 25 décembre 1738]Madame de Graffigny est invitée chez les Du Châtelet, en leur château de Cirey. La marquise Du Châtelet y vit depuis 4 ans avec son amoureux, Voltaire.Subjuguée par l’intelligence d’Emilie qui vient d’être récompensée par l’Académie des sciences pour son étude sur La nature du feu (réalisée en secret et […]

En savoir plus

Les bourses de Panpan [patrimoine lorrain]

[Paris, 18 octobre 1742] [Lunéville, 21 octobre 1742](extrait d’Amusez-nous chère Abelle)La grande occupation de Panpan Devaux (gentilhomme de la cour de Lunéville et fidèle amie de madame de Graffigny) semble être la fabrication de bourses en soie brodées et ce fait est attesté par un amusant dialogue épistolaire entre les deux protagonistes au sujet d’une […]

En savoir plus

[Cirey, 4 février 1739] Bethsabée au bain

A Cirey, pour éblouir ses invités, la marquise du Châtelet les reçoit à deux heures du matin dans son divin appartement des bains pendant qu’elle se baigne.Madame de Graffigny raconte :« Voltaire nous a lu l’apologie de son Mondain, qui est charmante, qu’il nous a debité dans l’appartement des bains pendant que Me Du Chatelet […]

En savoir plus

Une robe honnête pour aller à Cireï

Madame de Graffigny, alias la Bonne Grosse, est de passage chez madame de Stainville à Demange-aux-Eaux, première étape de son long voyage pour Paris, et elle doit acheter une robe pour être présentable car sa deuxième étape est le château de Cirey, demeure où vivent Emilie du Châtelet et Voltaire, et visiblement la bonne Grosse […]

En savoir plus

Shopping XVIIIe ⎢ Une gourde à 4,9 millions d’euros (frais compris)

Pas une gourde Décathlon (ouf) mais une gourde « Bianhu » du XVIIIe siècle cuite dans les fours de l’empereur Qianlong et pillée par un corps expéditionnaire franco-anglais lors du “Sac du Palais d’été” en 1860. Voici la très belle lettre de Victor Hugo écrite en 1861 à ce sujet (découvrir le palais d’Eté sur […]

En savoir plus

Un petit coin à l’abri de l’injustice

Petite enquête sur Vandeléville, petit village charmant du Saintois où François-Antoine Devaux, alias Panpan, gentilhomme poète de la cour de Lunéville et grand ami de madame de Graffigny, se réfugie très souvent pour soigner ses peines de cœur auprès du Prieur Guillerant. On ne sait si Panpan loge au château ou ou au prieuré (presbytère […]

En savoir plus

Madame de Graffigny en vacances à Choisy (épisode 2) – La bonne grosse nous conseille de boire une ou deux bonnes pintes d’eau de la Seine !

Madame de Graffigny est enfin reconnue par le monde littéraire. Grâce à son roman (Lettres d’une Péruvienne) qui est un succès, elle démarre une nouvelle vie et passe des vacances avec sa nièce, ses deux serins et sa chienne, dans un pavillon de campagne près de Paris.Mercredi 11 septembre 1749 (Choisy)” La maison est jolie, […]

En savoir plus

Que servent joyaux et dentelles Pour ce parer? Ah, la richesse la plus belle Est de s’aimer.

Madame de Graffigny, (Lorraine exilée à Paris et star du XVIIIe siècle pour son best seller « Lettres d’une Péruvienne »), est surtout restée célèbre de nos jours pour sa correspondance de plus de 4500 lettres échangées avec son ami de cœur Panpan Devaux, gentilhomme resté à la cour de Lunéville. Elle confie tous les […]

En savoir plus

La Chimère

(ça balance pas mal à Paris, ça balance pas mal…) Madame de Graffigny ayant gardé en travers de la gorge sa grosse dispute avec madame du Châtelet (qui avait failli, en 1739, la gifler(1)), commente avec délectation, en 1749, les potins parisiens autour de la malheureuse grossesse de la pauvre marquise(2). Et c’est presque trop […]

En savoir plus

La princesse noire, fille cachée de Louis XIV

Une exposition lorraine (cet été au musée Charles de Bruyères de Remiremont et que je n’ai pas eu la chance de voir, snif) soulevait un morceau du voile jeté sur l’existence d’une mystérieuse Princesse noire.L’origine de cette expo est la redécouverte, dans le musée, d’un tableau peint par Gobert et au dos duquel est inscrit […]

En savoir plus

Astuce beauté de madame de Graffigny

Les mouches sont de petits morceaux de taffetas noir que l’on met sur son visage au XVIIIe siècle, elles sont censées exprimer toute une gamme de sentiments.Madame de Graffigny, très fine et distinguée dans les lettres qu’elle échange avec son ami Panpan Devaux (gentilhomme de la cour de Lunéville) et surtout d’un esprit très pratique, […]

En savoir plus

“The Koople” au festival off d’Avignon !

Emilie et Voltaire mis en scène par Stanislas NEZRI.Un couple sans équivalent avant Beauvoir et Sartre. Liberté – Egalité. Dans ce compagnonnage et cet amour hors du commun, chacun va naître à lui-même. Emilie va devenir la PREMIERE scientifique-philosophe française reconnue et Voltaire va apprendre à discipliner et à approfondir sa pensée, ce qui lui […]

En savoir plus

Divine journée à Cirey et dans les rues de Joinville en compagnie des adhérents de Garen

Découverte du château d’Emilie et Voltaire en passant par des routes à peine carrossables qu’emprunta La Grosse* en son temps (*madame de Graffigny) et visite du centre ville de Joinville, un petit bourg qui risque bien de nous étonner dans les années à venir ! Photographies de Joinville © PFDebert2019 Bientôt d’autres articles avec d’autres […]

En savoir plus

L’hôtel abbatial de Lunéville retrouve son cachet d’origine

Ces demeures d’apparat étant initialement bâties pour héberger les hauts dignitaires de l’église*, leurs fastueuses décorations intérieures se devaient d’atteindre le summum de la quintessence afin d’élever l’esprit de leurs habitants et de leurs hôtes de passage…Objectif réussi pour le nouvel aménagement de l’hôtel qui rejoint aussi en tout point la philosophie de Voltaire :« […]

En savoir plus

Nouvelle rubrique “Emilie et ses amants”, Saint Lambert

“…/… je croirais plutôt que 2 et 2 font 5 que de doutter un moment que vous ayés la plus belle âme du monde.” (Emilie du Châtelet dans une lettre à Saint Lambert) François de Saint-Lambert, dit le marquis de Saint Lambert, est un gentilhomme de la cour de Stanislas dont s’éprend passionnément Emilie du […]

En savoir plus

La Correspondance d’Émilie Du Châtelet

Sous la direction de Ulla Kölving et Andrew Brown. Avec la collaboration de François Bessire, Olivier Courcelle, Pierre Crépel, Linda Gardiner, André Magnan, Gilles Plante, Anne-Lise Rey, Charlotte Simonin et Anne Soprani. Révision des textes et des notes par André Magnan. ISBN 978-2-84559-136-3, 2018, 240 x 160 mm, 2 volumes, 1242 pages, 73 illustrations, cartonné. […]

En savoir plus

Dans la famille Falconet, le fils…

Au cœur de l’enquête en direct de la Bnf, cabinet des estampes Une série d’indices nous permet de penser qu’un cahier de dessins d’étude de Pierre-Etienne Falconet serait ressorti au grand jour après 150 ans d’oubli. Pierre-Etienne, fils du célèbre sculpteur Maurice Falconet, est un dessinateur doué qui réalisa de nombreux portraits de gentleman anglais en 1768. […]

En savoir plus

Avis aux éditeurs !

Le château d’Emilie, livre maison racontant la vie d’Emilie & Voltaire grâce à son mobilier 100% XVIIIe, (planches prédécoupées à monter), cherche son éditeur ! Me contacter si vous êtes intéressé ! DR©PFDebert2018  

En savoir plus

Papilles XVIIIe – Une recette de Cotignac qui nous vient directement des cuisines d’Emilie du Châtelet !

C’est une tuerie ! Voici la recette exclusive du cotignac trouvée dans le livre de cuisine du château de Cirey. Le cotignac est une confiture à base de coings, appelé aussi confiture d’Orléans. Celui de cirey est à base de vin blanc et d’épices, il a été re-concocté fidèlement par Pierre alias Pedro Pan Rabbit […]

En savoir plus

Louise Durival, une pré-révolutionnaire au château de Fléville

Louise du Fresne-Durival (1738-1819) est extrêmement moderne. Physicienne et philosophe(1), elle joue de la guitare, s’habille en homme, vit avec une femme (2), défend des causes sociales, écrit des articles pour l’encyclopédie de Diderot et sera, malgré ses attaches anciennes, pour la Révolution. Elle sera aussi l’égérie du salon littéraire de la duchesse de Brancas (1710-1784) […]

En savoir plus

Lumières sur la colline de Marimont

En 1866, Marie-Lucie Falconet, Baronne de Jankovitz de Jeszenisce lègue à la ville de Nancy : – une liasse de papiers provenant de son grand-père le célèbre sculpteur Etienne-Maurice Falconet, – divers portraits peints par son père Pierre-Étienne Falconet et plusieurs bustes en marbre de sa mère, la célèbre sculptrice Marie-Anne Collot. La liasse de […]

En savoir plus

Gravure addict – Frédéric II de Prusse dans le désordre de sa fin de vie

On reconnait sur cette gravure Frédéric II de Prusse, jouant de la flûte, instrument pour lequel il se passionna. Cette gravure le représente dans une chambre en grand désordre et réellement tel qu’il était à la fin de sa vie. Il ne restait en effet du monarque éclairé (grand admirateur de Voltaire) qu’un vieil homme […]

En savoir plus

Jolie découverte – La forge “perso” de la marquise du Châtelet !

Au lieu dit “La maison blanche” au fond du parc du château de Cirey-sur-Blaise (1/2 lieue) existent toujours les bâtiments d’une ancienne forge construite en 1673, par Charles du Châtelet(1), pour fournir différents éléments en fer nécessaire à la vie quotidienne du château. Cirey-le-Château fut en effet depuis le XVe siècle un lieu d’exploitation du […]

En savoir plus

Inédit et exceptionnel, l’intérieur de l’ex pavillon chinois du roy Stanislas comme si vous y étiez !

Dans le parc du château de Sans Souci à Postdam (Berlin), se trouve l’exacte réplique du Trèfle, pavillon appelé aussi “fabrique”,  première chinoiserie élevée en Europe en 1737 dans le parc du château de Lunéville par le roy Stanislas ! Cette réplique est commandée par le roi Frédéric II de Prusse, grand ami de Voltaire […]

En savoir plus

Collector ! Jeu de cartes Stanislas ! (édité en 1978)

Madame de Boufflers, Emilie du Châtelet, Voltaire, François Devaux, le duc Ossolinsky, Chaumont de la Galaizière, etc… Juste un hic sur la description (sommaire) des personnages ou il est écrit sur Emilie du Châtelet, je cite, ” Esprit curieux, elle publie des ouvrages scientifiques et philosophiques, son œuvre est toutefois empreinte de pédantisme.” !!!!!! Jeu […]

En savoir plus

Le plus célèbre des calligraphes sous Louis XV, Louis XVI et même Napoléon… était surnommé “Bernard de Paris” alors qu’il était né à Lunéville !

Fils d’un perruquier de la cour de Stanislas, Jean-Joseph Bernard est formé très jeune par deux “as” de la calligraphie, Thiriot, et le chevalier de Berny. Très doué, le jeune homme est nommé rapidement maître d’écriture du roy Stanislas. Quittant la cour de Lorraine à la mort de ce dernier, Bernard connait un succès retentissant, […]

En savoir plus

Voyage aux Pays-Bas ou comment et pourquoi la chaise percée recevra plus tard l’appellation de trône

La chaise percée devient, sous Louis XIV un réel instrument de pouvoir, elle est très ouvragée, richement décorée et l’utiliser en public est une marque de puissance ! Les anecdotes vont bon train (c’est le cas de le dire) sur le sujet, “aller faire un Voyage aux Pays-Bas” est la formule consacrée et si la […]

En savoir plus

Enfin, je peux l’annoncer officiellement, vous trouverez Emilie partout sur la planète et surtout dans toutes les bonnes librairies !

Enfin, vous pourrez accéder à toutes les nouvelles du couple le plus sulfureux du XVIIIe siècle, Emilie & Voltaire ! Ce petit livre permet de comprendre la personnalité de la marquise du Châtelet, grâce à une biographie, la replaçant dans son environnement, et l’étude de ses factures privées qui la place au premier rang des “fashion […]

En savoir plus

Femmes peintres – Anna-Dorothéa Therbusch

Anna-Dorothea Therbusch, née Liszewska (1721-1782), est une peintre allemande d’origine polonaise. Séjournant à Paris de 1765 à 1768, où elle est reçue à l’Académie Royale de peinture en 1767, cette peintre extrêmement talentueuse y rencontre de nombreux artistes dont Diderot qu’elle peindra nu (ce qui est un exploit pour l’époque, les femmes n’ayant pas le […]

En savoir plus

Résurrection des jardins du roy Stanislas au château de Chambord

Les nouveaux jardins de Chambord ont retrouvé le faste et la beauté dont le roy Stanislas Leszczynski les avait parés lors de son court séjour en ces lieux de 1725 à 1733. Les actuels parterres à la française sont une reconstitution à l’identique du rêve éveillé de notre roy de Pologne et ils sont sublimes […]

En savoir plus

La véritable histoire de l’enfant sauvage de Songy

En 1731, deux sauvageonnes surgissent des bois aux environs de Trois-Fontaines dans la Meuse, et traversent à la nage la rivière de la Marne, frontière naturelle de la Champagne et de la Lorraine. L’une d’elle disparait (un seigneur avouera beaucoup plus tard l’avoir abattue), la deuxième (ne pouvant survivre seule) se rapproche des habitations et […]

En savoir plus