Formica leo

Diderot est la bonté personnifiée ! Un jour un certain M. Rivière, se faisant passer pour pauvre et malheureux, supplie le philosophe de convaincre son frère abbé de l’aider financièrement. Diderot accepte et découvre, via le frère en question, le caractère ignoble de celui qu’il s’est engagé à aider. Ayant néanmoins conclu cette affaire avec […]

Origine du mot “restaurant”

En 1742, Diderot se plaît à philosopher avec ses amis Jean-Jacques Rousseau et l’abbé de Condillac à l’hôtel du Panier Fleuri, traiteur du Palais-Royal. C’est dans ce lieu que Jean-Jacques mit au point la publication de son ouvrage Du Contrat Social, mais cet établissement ne servant que du ragout n’est pas encore tout à fait […]

Petit miracle à Sucy-en-Brie !

Le pavillon où a dormi, écrit, pensé Diderot lors de ses séjours au château de Grand Val à Sucy-en-Brie a miraculeusement survécu ! En 1760, quand Denis Diderot déboule chez son protecteur, le baron d’Holbach, enfin plutôt chez la belle-mère du Baron en son château de Grand Val à Sucy-en-Brie, il arrive avec peu de […]

Du grenier de la rue Taranne (Paris) au grenier du château des Ifs (Normandie) : l’incroyable épopée des archives de Diderot

Avant d’être déposée à la Bnf sous le nom « fonds Vandeul » et sous la cote : NAF 13720-13784, les archives de Denis Diderot ont connu une épopée rocambolesque. Dédaignées jusqu’en 1951 par des grands pontes de la BnF, ces archives survécurent à la première et seconde guerre mondiales, protégées par le baron Jacques […]

FONTANGE, s. f. (Modes.)

Article de l’encyclopédie Diderot, écrit par la marquise de Jaucourt, Suzanne Marie de Vivans (1702-1772). “Ce fut dans le dix-septieme siecle, je ne dirai pas une parure, mais un édifice de dentelles, de cheveux, & de rubans à plusieurs étages, que les femmes portoient sur leurs têtes. On voyoit sur une base de fil-de-fer s’élever […]

Indispensable : L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert disponible intégralement en ligne

Six années ont été nécessaires pour mettre en ligne l’Encyclopédie de Diderot, d’Alembert et Jaucourt sur le site de l’Académie des Sciences, et pour la première fois elle est enrichie d’un appareil critique inédit. En ligne ici