[Scoop] Portrait inédit d’Émilie du Châtelet en robe de bure

Ce portrait attribué à Marianne Loir (présumé de Mlle de Charolais par le site de vente, mais présumé avec certitude par moi-même de Mme du Châtelet) coupe définitivement court aux affreux ragots de Mme du Deffand… De plus, il illustre avec tant d’humour la vie des amoureux les plus célèbres de leur temps, retirés dans […]

En savoir plus

Emilie du Châtelet, portrait

Fille du Marquis de Breteuil, Emilie reçoit une éducation parfaite. Enfant, elle apprend à monter à cheval, pratique la danse, la musique… mais est particulièrement douée pour les mathématiques et les langues. Elle est très coquette, collectionne les toilettes, les chaussures et surtout les diamants. Son esprit est philosophe Mais son cœur aime les pompons […]

En savoir plus

[News] Emilie du Châtelet, son monde, ses travaux

Études réunies par Ulla Kölving et Andrew Brown. Entre autres études, une enquête inédite sur le faux portrait d’Emilie que l’on retrouve partout dans les manuels d’histoire et sur le timbre à son effigie…A lire aussi un article sur Mme Lepaute représentée en vrai sur le faux portrait d’Emilie.488 pages, 118 illustrations, brochéParu en mai 2022Émilie Du […]

En savoir plus

Découvrez la magie d’Issé, opéra préféré d’Emilie du Châtelet

Issé est une pièce d’opéra pastorale héroïque écrite par le compositeur français André Cardinal Destouches.La première de l’opéra eut lieu à Fontainebleau le 7 octobre 1697, et la seconde représentation au Trianon de Versailles le 17 décembre de la même année. En 1708 Destouches réécrit l’œuvre dans un format de 5 actes. Madame de Pompadour […]

En savoir plus

80 portraits au pastel de Quentin de La Tour au musée Lécuyer ! Ça claque !

Le musée Antoine Lécuyer à Saint-Quentin dans l’Aisne porte le nom du banquier qui légua à la ville cette jolie bâtisse appelée aussi pavillon de Hanovre, construite au début du XIXe siècle sur le modèle d’un hôtel particulier parisien du XVIIIe siècle.Détruit à la guerre de 14-18 et reconstruit entre 1928 et 1932, ce musée […]

En savoir plus

Ceci n’est pas Emilie

(un timbre qui va devenir collector !)Le personnage dessiné pour le timbre (2019) à l’” effigie” de madame du Châtelet, ressemble à madame du Châtelet, a les couleurs de madame du Châtelet mais… il ne représenterait pas l’illustre mathématicienne !Eh oui à trop vouloir effacer les femmes de l’histoire, on n’en oublie même leur visage, […]

En savoir plus

Le 11 février est la journée internationale des femmes de sciences, c’est donc une journée pour fêter Emilie du Châtelet et tant d’autres femmes talentueuses !

Pour fêter cela, voici un portrait inédit de la marquise du Châtelet, première scientifique à avoir interpréter et diffuser les théories de Newton. Photographie en noir et blanc d’un portrait peint par Nicolas-Bernard Lépicié, (1735-1784), peint probablement après la mort de la marquise car ce peintre avait 14 ans en 1749 date du décès d’Emilie, […]

En savoir plus

Démontage de l’exposition Emilie’s à Lunéville

Emilie du Châtelet a rangé ses robes, ses dentelles et ses compas… 9 000 visiteurs sont venus rendre hommage à la plus grande mathématicienne du XVIIIe, 9 000 personnes pour qui elle n’est désormais plus une inconnue… L’hôtel abbatial de Lunéville continue sa mission et d’autres surprises se profilent pour la marquise avant-gardiste… A suivre…

En savoir plus

La “Julien Leroy” d’Emilie

(extrait de la conférence du 7 mars, Trésor d’archives ou Emilie accro du shopping) Le clou de la collection d’objets luxueux d’Emilie du Châtelet est une montre en or ou plus exactement : Une montre d’or à seconde, dont la boëte est guillochée, la clef d’or, et l’étui couvert de Roussette imitant le jaspe. Signée […]

En savoir plus

Conférence sur Emilie

Salon des Halles à Lunéville Mardi 7 mars | Salon des Halles | 18h00 | Entrée libre Conférence proposée dans le cadre du Cycle Émilie du châtelet Graines pour le perroquet, blanchissage des draps de Voltaire, robes en taffetas, bas de soie, souliers de castor, frisures, poudres de princesse, eaux de sultane, eaux mystérieuses… Découvrez […]

En savoir plus

Adoptez le look ethnic chic d’Emilie et de Voltaire

La boutique Bamyan, sur l’Ile Saint-Louis (Paris), importe des vestes de soie brodée (tchapan) qui auraient fait craquer le coquet philosophe, mais aussi des vêtements, sacs et accessoires d’”indienne” ce tissu dont raffolait la marquise du Châtelet. (Anecdotique, la belle dame possédait un immeuble tout près, sur l’Ile Saint-Louis) Saviez-vous qu’au XVIIIe siècle les tissus […]

En savoir plus

Emilie et ses amants, le duc de Richelieu

François-Armand de Vignerot du Plessis, duc de Richelieu (n°2) Emilie du Châtelet à peine sortie de sa passion pour le comte de Guébriant, tombe à 23 ans dans le filet du duc de Richelieu, collectionneur de maîtresses et de rubans (voir sa passionnante collection de rubans). On a jamais vu couple plus mal assorti. L’exclusive […]

En savoir plus

Émilie du Châtelet : une femme des Lumières, musée d’Art et d’Histoire de Langres

http://www.musees-langres.fr/…/emilie-du-chatelet-une-femm…/ Le Musée d’Art et d’Histoire accueille Émilie du Châtelet : une femme des Lumières, exposition réalisée par les Archives départementales, service du Conseil départemental de la Haute-Marne. Conçue à partir d’un fonds d’archives inédites récemment acquises par le Département et complétée à Langres par plusieurs portraits originaux de la Marquise du Châtelet et des […]

En savoir plus

Emilie, accro du shopping !

Robes en taffetas, bas de soie, souliers de castor, frisures, poudres de princesse, eaux de sultane, eaux mystérieuses…, pommades d’orange, de lilas, de lavande, gants petits gris, singes de porcelaine de saxe, berlines, bijoux, tables de jeux, paravent garni de broderies des Indes… Il semblerait que la marquise du Châtelet ait été victime d’”ACHATS COMPULSIFS” […]

En savoir plus

Emilie, visionnaire…

“Si j’avais un appartement [des Bains] comme celui-là, je me ferais réveiller la nuit pour le voir”, ces quelques mots écrits par Mme de Graffigny à son ami “Panpan” lors de son séjour à Cirey (en Lorraine), résument bien l’extase qu’elle semble vivre en découvrant l’appartement des bains de son hôtesse, Mme du Châtelet. Elle […]

En savoir plus

Les feux de l’amour à Lunéville

Deuxième épisodeDepuis que la marquise du Châtelet a rencontré François de Saint-Lambert, en janvier 1748 à la cour de Lunéville, elle vit sur un petit nuage de guimauve. Passionnément amoureuse du jeune officier poète, qu’elle a du malheureusement quitter pour rejoindre Paris, Emilie lui écrit des dizaines de lettres, toutes plus tendres et passionnées les […]

En savoir plus

“Daddy, je veux ce château de Bagatelle !”

Lorsque vous entrez dans le domaine de Bagatelle (Abbeville), vous entrez dans une zone protégée car ces lieux sont probablement sous le charme puissant de quelques fées ou de quelques esprits…Ce château miniature construit en 1750 avec des proportions de maison de poupées et destiné à ne pas durer, est resté comme par enchantement dans […]

En savoir plus

La vie n’est que de l’ennui ou de la “crême” fouettée

Voltaire à Gros-Chat, novembre 1764. Fiche d’identité de Gros-Chat, amie de Voltaire et d’Emilie du Châtelet : « C’est une grosse dame », nous dit Mme de Graffigny (elle même surnommée Bonne Grosse), « qui passe sa vie dans le château d’Emilie du Châtelet à Cirey, parce qu’ elle a une petite terote dans le […]

En savoir plus

Les cinq filles de l’horloger du Roi & Les deux châteaux

(Petites histoires autour d’un château haut-marnais détruit au tout début du XXIe siècle) Printemps 1793, vers 18h, un carrosse chargé de bagages et dont les chevaux galopent à brides abattues, arrive dans un petit village de Haute-Marne à 37 kilomètres de Langres.A son bord, brinqueballée de gauche à droite, la petite famille du Maître horloger […]

En savoir plus

Louise Durival, une pré-révolutionnaire au château de Fléville

Louise du Fresne-Durival (1738-1819) est extrêmement moderne. Physicienne et philosophe(1), elle joue de la guitare, s’habille en homme, vit avec une femme (2), défend des causes sociales, écrit des articles pour l’encyclopédie de Diderot et sera, malgré ses attaches anciennes, pour la Révolution. Elle sera aussi l’égérie du salon littéraire de la duchesse de Brancas (1710-1784) […]

En savoir plus

Collector ! Jeu de cartes Stanislas ! (édité en 1978)

Madame de Boufflers, Emilie du Châtelet, Voltaire, François Devaux, le duc Ossolinsky, Chaumont de la Galaizière, etc… Juste un hic sur la description (sommaire) des personnages ou il est écrit sur Emilie du Châtelet, je cite, ” Esprit curieux, elle publie des ouvrages scientifiques et philosophiques, son œuvre est toutefois empreinte de pédantisme.” !!!!!! Jeu […]

En savoir plus

Shopping XVIIIe – Miniature (inédite) de madame de Graffigny

“Portrait de Françoise de Graffigny (1695-1758)” Ecole Française 18e, Huile sur vélin” Miniature. Huile sur vélin, annoté au dos: “Pour Madame la marquise de Mauluré, Françoise de Grafigny à 47 ans”. Françoise de Grafffigny est l’auteure du célèbre roman: “Lettres d’une Péruvienne en 1747”. Dimensions: H135 x 120mm ©Proantic Voir l’annonce sur Proantic en cliquant […]

En savoir plus

L’âme de l’hôtel abbatial de Lunéville

En 2017, l’hôtel abbatial de Lunéville accueille plus de 17 000 personnes lors de l’exposition sur Émilie du Châtelet et dévoile à cette occasion plusieurs de ses pièces du rez-de chaussée, dont l’une ornée de moulures en plâtre de Germain Boffrand Mais cette ancestrale maison de presque 300 ans n’a pas encore livré tout ses […]

En savoir plus

Fagnana, fagnana !

Pour quelle raison la marquise du Châtelet rit plus que personne aux spectacles de marionnettes ? C’est, écrit-elle dans son Discours sur le bonheur, « parce qu’elle est susceptible d’illusion… ». Un des secrets du bonheur d’Émilie et de Voltaire serait donc qu’ils ont su garder leur âme d’enfant ! Madame de Graffigny, invitée à […]

En savoir plus

Le petit appartement des amours secrètes

(dédicace spéciale et remerciements à Michel Bouard, gardien des secrets de Lunéville) Invitée avec son amant Voltaire, à la Cour de Lunéville en 1748, la marquise du Châtelet tombe passionnément amoureuse de l’amant de sa meilleure amie (le beau Saint-Lambert). L’amie en question, Mme de Boufflers, trop heureuse de se débarrasser de son encombrant amour […]

En savoir plus

Les frivolités, ancêtres des bracelets brésiliens !

Au XVIIIe siècle, toutes les femmes de la haute société, Emilie du Châtelet et Françoise de Graffigny comprises, adorent faire des nœuds !C’est à dire entrelacer des fils de couleur avec une grande dextérité pour obtenir des “frivolités”, petits ouvrages de dentelle très élaborés et très jolis servant à orner les robes ou à confectionner […]

En savoir plus

Un diabolo orgeat pour la marquise, et un !

La boisson préférée de la marquise du Châtelet était “définitivement ” limonade-orgeat et son pêché mignon, … la pâte d’amande ! Terrible quand on pense à l’hypothèse de son décès provoqué par un verre d’orgeat glacé … COTE100J481 Fonds du Châtelet Une année dédiée à Emilie du Châtelet se prépare à Lunéville ! Emilie du […]

En savoir plus

La maison du jardinier dit “la Rose”, à Cirey-sur-Blaise

Les jardins à la française du château de Cirey-sur-Blaise, bordés de tilleuls et conçus vers 1736 par Emilie et Voltaire, ont été réaménagés à plusieurs époques notamment par Mme de Simiane, petite-nièce d’Emilie, qui les transforme en parc à l’anglaise, très à la mode à la la fin du XVIIIe. La promenade longeant le canal […]

En savoir plus

Mon cul et mon pied vont bien ce matin, merci !

Il semblerait (d’après certains habitants de Lunéville), que Mme de Graffigny ait tenu salon au dessus de l’actuel Monoprix de Lunéville ! (ancienne place des Capucins, source correspondance de Mme de Graffigny)) Car, lorsque après son mariage raté, sa protectrice la duchesse Elisabeth-Charlotte l’invite à revenir à la cour, la “bonne grosse” (comme on la […]

En savoir plus

Plombières-la-Belle

Active depuis la Rome antique, la petite cité balnéaire des Vosges, réputée pour ses eaux miraculeuses qui soignent tout ou presque, se montre très discrète, elle qui reçut pourtant en sont temps une foultitude de VIP telles que Emilie du Châtelet, Voltaire, Medasmes Adelaide et Victoire de France, Berlioz, Lamartine, Joséphine de Beauharnais, Napoléon III, […]

En savoir plus

L’amie de Voltaire

Emilie du Châtelet rencontre Voltaire en 1734, alors qu’il est en disgrâce après le scandale provoqué par son poème “Le mondain” “J’aime le luxe, et même la mollesse, Tous les plaisirs, les arts de toute espèce…” Emilie possède une propriété, à Cirey-sur-Blaise, à l’époque en Lorraine, “dans une solitude effrayante, à quatre lieues de toute […]

En savoir plus

L’Amour à l’abri du temps

Dans son livre “Réflexions sur le bonheur“, Émilie du Châtelet évoque son histoire d’amour avec Voltaire avec beaucoup de lucidité, ce manuscrit autographe a été retrouvé parmi un véritable trésor d’archives en 2010, il était secrètement gardé par une très vielle dame dans une maison proche du château d’Emilie (Cirey-sur-Blaise), et a été redécouvert à […]

En savoir plus

Un clou chasse l’autre !

Emilie du Châtelet, célèbre mathématicienne, est souvent invitée à la Cour de Stanislas en compagnie de Voltaire, son amant. Elle possède une bague en cornaline dont le chaton dissimule le portrait de son amoureux en cours. Lorsqu’elle meurt à Lunéville [en mettant au monde l’enfant de son dernier amant, le marquis de St-Lambert], Voltaire, qui […]

En savoir plus