Beautiful ! La légende du « pavillon de chasse » de la famille de Boufflers

Situé au niveau du numéro 44 de l’avenue de Boufflers à Nancy, cet élégant pavillon de plaisance et ses écuries attenantes sont actuellement en réhabilitation pour y créer 15 logements de très bonne facture.La légende dit que c’est un ancien pavillon de chasse de la famille de Boufflers mais ces bâtiments ne figurent pas sur […]

En savoir plus

Une heure au Sénégal en compagnie du chevalier de Boufflers

Un philosophe face à l’Afrique : le chevalier de Boufflers gouverneur du Sénégal (1785-1787)Une excellente conférence de François Bessire sur le chevalier de Boufflers et sa perception du Sénégal à travers le filtre des Lumières. Où l’on apprend, entre autres et en mineur, que le chapeau qu’il impose à tous pour se protéger de la […]

En savoir plus

La Mal Peignée ! Jolie découverte que ce vin dédié à l’amoureuse de notre chevalier de Boufflers !

Domaine de Lansac (Domaine d’Eléonore de Sabran Pontevès)Eléonore La Mal PeignéeToute une histoire ! Un vin aux arômes de fruits noirs tel que la mûre, la myrtille et le cassis avec une finale qui explose en bouche sur de la réglisse, un vin de caractère à découvrir en cliquant iciDécouvrez l’histoire d’amour entre la « Mal […]

En savoir plus

Le chevalier de Boufflers peint par lui même !

(Vendu le 19 mai 2019 chez Antic Thermal, Nancy)Oui, parce que le célèbre chevalier, fils de la favorite de notre roi Stanislas; savait aussi peindre, il en parle sans les lettres éditées à sa maman (« Lettres à ma mère, sur la Suisse » (1770)*). Stanislas de Boufflers, composa aussi un conte licencieux, « Aline, […]

En savoir plus

Panpan, gardien de « Mon tempé », chartreuse de Madame de Boufflers

(*la vallée de Tempé était consacrée au culte d’Apollon) La marquise de Boufflers, favorite du roy Stanislas, est la muse de la cour de Lorraine. Sa personnalité y attire philosophes, et grands esprits de l’époque. Aimant les arts, la musique, le jeu, la marquise multiplie aussi, les amants ! On dit que le premier d’entre […]

En savoir plus

Une femme et sa fille s’ajoutent à la liste des femmes lorraines guillotinées à la Révolution

Merci à Colette Grosjean 😉 pour ses nouvelles informations que voila : Deux femmes de Rambervillers, – Mme Collinet de la Salle (ou Colinet) et – Mlle Collinet, sa fille, ont ont été guillotinées pour avoir entretenu une correspondance avec l’ennemi, soit leur époux et père exilé en Suisse.(Elles étaient parentes avec la famille Colinet […]

En savoir plus

Scoop ! Six femmes lorraines furent guillotinées à la Révolution

Un thème enfin étudié par les historiens ! Il était temps !Personne ne semblait se préoccuper, jusqu’à aujourd’hui, de ces pauvres victimes malheureusement passées sous silence !(une seule, Charlotte de Rutant, avait été référencée par l’abbé Matthieu en 1889) Voici donc la macabre liste :(les illustrations ci-dessous sont des photographies prises dans le château de […]

En savoir plus

Réminiscences [château de Fléville]

La visite particulière du château de Fléville (en août 2017) a laissé dans mon esprit des souvenirs irréels comme sortis d’un songe.Des bruits furtifs, … une fenêtre qui s’ouvre mystérieusement, … des conversations feutrées, … des bruissements de robes… J’ai l’impression, avec le recul, d’avoir croisé dans la pénombre de ses corridors, ses hôtes et […]

En savoir plus

Zama

En lien avec mon post précédent sur le chevalier de Boufflers au Sénégal, je conseille ce film qui m’a vraiment beaucoup, beaucoup marquée (et que j’ai vu il y a deux ans).La trame de l’histoire est celle d’un fonctionnaire « déporté » dans une colonie espagnole d’Amérique latine à la fin du XVIIIe siècle et […]

En savoir plus

Il faut sauver la dernière chartreuse de Stanislas

Recoupage des ruines actuelles de l’une des dernières chartreuses de Lunéville avec les plans dessinés par l’architecte Piroux, l’élévation correspond bien a celle des chartreuses briquetées construites sous Stanislas vers 1750.Superposition de l’élévation de la façades en ruine sur l’élévation de l’architecte Piroux de la chartreuse de Montempé offerte par madame de Boufflers à Panpan […]

En savoir plus

Madame du Barry est née 8 rue du Paradis à Vaucouleurs

« …./… Chacun sait que VénusNaquit de l’écume des ondes… » Ces quelques vers du chevalier de Boufflers (fils de la favorite du roi Stanislas) illustrent la guerre entre deux célèbres lorrains :De Choiseul (1), ministre de Louis XV et madame Du Barry, favorite de ce même roi.Grand perdant, Choiseul fut exilé à Praslin, puis […]

En savoir plus

Une sculpture datant du XVIIIe siècle représentant une vierge Marie « plutôt sexy »…

Mais c’est bien elle, malgré ses riches ornements de dentelle, sa pose de « Vénus sortant des eaux » et son visage mutin, tenant dans sa main un sceptre et écrasant de son pied un vilain serpent. La lune sur laquelle elle se tient représente l’Apocalypse de Saint-Jean.A voir Eglise des Cordeliers, accès libre et gratuit. Nancy.Photos©PFDebert2019

En savoir plus

Un trésor de la cour de Lorraine en vente aux Liserons Blancs : le livre du discours de la première assemblée de la société littéraire de Nancy avec une dédicace autographe…

L’identité de l’auteur de la dédicace reste à déterminer mais celui-ci pourrait-être au vue de sa manière de versifier, un poète tel que Saint Lambert ou encore Stanislas de Boufflers. « Il luit enfin ce jour heureux ou, n’écoutant que ma tendresse Je puis faire entendre les vœux qu’au ciel à chaque instant j’adresse bon caractère excellent […]

En savoir plus

Louise Durival, une pré-révolutionnaire au château de Fléville

Louise du Fresne-Durival (1738-1819) est extrêmement moderne. Physicienne et philosophe(1), elle joue de la guitare, s’habille en homme, vit avec une femme (2), défend des causes sociales, écrit des articles pour l’encyclopédie de Diderot et sera, malgré ses attaches anciennes, pour la Révolution. Elle sera aussi l’égérie du salon littéraire de la duchesse de Brancas (1710-1784) […]

En savoir plus

Quand le temps continue tout seul l’œuvre de Jean-Charles Tallandier

Témoignage de l’artiste au sujet de 33 portraits des Lumières réalisés en 2005 (extrait) : « Depuis 2005, la série complète des dessins est conservée dans un coffret de bois verni à l’abri de la lumière, mais quelle ne fut pas ma surprise en soulevant récemment son couvercle : l’huile de lin parcimonieusement mélangée à l’encre grasse de […]

En savoir plus

Collector ! Jeu de cartes Stanislas ! (édité en 1978)

Madame de Boufflers, Emilie du Châtelet, Voltaire, François Devaux, le duc Ossolinsky, Chaumont de la Galaizière, etc… Juste un hic sur la description (sommaire) des personnages ou il est écrit sur Emilie du Châtelet, je cite,  » Esprit curieux, elle publie des ouvrages scientifiques et philosophiques, son œuvre est toutefois empreinte de pédantisme. » !!!!!! Jeu […]

En savoir plus

Fléville, un château de contes de fées à 5mn de Nancy !

Une maison de l’oiseleur, une orangerie, des portes dérobées, une princesse de Poix (à ne pas confondre avec la princesse au petit pois), une marquise des Armoises, un saut du loup (haha),… des escaliers en pente douce pour les chevaux… Sept siècles d’Histoire font du château Renaissance de Fléville le plus ancien et le plus […]

En savoir plus

La porte de Panpan

Cette porte, tout au bout du quai des Petits-Bosquets à Lunéville, est très probablement celle que Panpan Devaux fit construire pour ouvrir le terrain de sa chartreuse sur le grand canal, afin de « soulager ses jambes malades ». (sic) Après la mort de Stanislas, en 1767, le lecteur du Roy achète la chartreuse de la marquise […]

En savoir plus

Incroyable règlement de copropriété des Chartreuses de Stanislas,…

… où l’on apprend que trois marronniers de la grande allée sont taillés régulièrement pour « ne point dérober l’action du soleil à la marquise de Boufflers », favorite du roy ! Primo, secundo, tertio, tout est expliqué en détails aux propriétaires des 10 chartreuses que Stanislas a fait construire le long du grand canal du château […]

En savoir plus

Le petit appartement des amours secrètes

(dédicace spéciale et remerciements à Michel Bouard, gardien des secrets de Lunéville) Invitée avec son amant Voltaire, à la Cour de Lunéville en 1748, la marquise du Châtelet tombe passionnément amoureuse de l’amant de sa meilleure amie (le beau Saint-Lambert). L’amie en question, Mme de Boufflers, trop heureuse de se débarrasser de son encombrant amour […]

En savoir plus

Retour vers le passé

Les époustouflants escaliers de la maison de Panpan Devaux, ami et confident de Mme de Graffigny, sont une merveille de plus à ajouter à la longue liste du patrimoine extraordinaire de Lunéville ! Ces escaliers sont restés tels qu’ils étaient au XVIIIe siècle, plafonds en arcades sculptées, rampes et malgré les carrelages dut XIXe siècle, […]

En savoir plus

Les aventures d’un amoureux éconduit

scoop ! Un manuscrit inédit des poésies libertines du comte de Tressan, fondateur de l’Académie de Stanislas, vient d’être acquis par la bibliothèque de Nancy et c’est justice car voici l’histoire de ce personnage : Le comte de Tressan, personnalité littéraire du XVIIIe siècle, arrive en Lorraine en 1750. Cet aristocrate, esprit vif, belle allure […]

En savoir plus

Petite visite guidée de l’hôtel des Missions Royales, Amen !

Haut lieu de pénitence pour notre roy Stanislas qui devait régulièrement y séjourner, se repentant ainsi de ses « pécadilles » auprès du père Menoux… son confesseur ! Les fastueux bâtiments que Stanislas fit construire en 1755 pour (seulement) 8 frères jésuites, accueille actuellement la faculté dentaire, et les étudiants ont bien de la chance de profiter […]

En savoir plus

Itinéraire d’une marquise (épisode 2)

En 1740, le marquis de Boufflers fait (re)bâtir, probablement pour son épouse, son château de Remiencourt à coté d’Amiens. Mais notre pétillante lorraine ne s’y est pas vraiment attardée… Il faut dire qu’elle a vécu jusqu’à son mariage dans les demeures de très haut standing de ses parents, Princes de Craon, et ce petit château […]

En savoir plus

Itinéraire d’une marquise (épisode 1)

Eh oui, ce petit village Picard qui fut le fief des seigneurs de Boufflers, est bien en lien avec la famille de notre fameuse marquise favorite de Stanislas ! Catherine de Beauvau ayant épousé en 1735 Louis-François de Boufflers, marquis de Remiencourt, branche cadette de l’illustre famille Picarde. Le château féodal des « Boufflers » qui siégeaient […]

En savoir plus

A Nancy, même les parkings ont du style !

Au moment de la révolution, notre célèbre chevalier Stanislas de Boufflers, poète, écrivain,… fils de la favorite du roy Stanislas, possédait une maison à Nancy, au n° 240 rue de la Montagne* (auparavant 420 rue Stanislas, parfois rue du faubourg Stanislas). Sa demeure fut vendue comme bien d’émigré à Claude Beaupré le 29 nivôse de […]

En savoir plus

Ferme bio sur la place Stan !

Acheter ses légumes bio directement sur la place Stanislas tous les vendredis, c’est possible ! La duchesse Elisabeth-Charlotte, Stanislas, Voltaire, Mme de Boufflers ou encore Panpan auraient tous adoré le concept ! Précurseurs eux-même du genre, ils aimaient manger les légumes de leur propre potager, suivant la fameuse doctrine que Voltaire écrira dans Zadig « Il […]

En savoir plus

Une riche héritière en vogue à la cour de France !

Connaissez vos l’histoire d’Amélie de Boufflers, héritière de la richissime maréchale de Luxembourg ? Cette petite orpheline (petite cousine de notre Mme de Boufflers Lorraine) est élevée par sa grand-mère qui l’emmène partout avec elle, si bien que la petite fille devient la coqueluche de la cour de France, comme en témoigne ce dessin de […]

En savoir plus

Quand la marquise des Armoises décide de relooker son château

L’ayant reçu en héritage en 1745, du coté de son père, la jeune marquise des Armoises , cousine germaine de Mme de Boufflers, trouve la bâtisse démodée, ce n’est pas tendance d’avoir un vieux château renaissance alors que tous ses amis possèdent des demeures construites par Boffrand, Héré, … Elle décide donc d’y fait faire […]

En savoir plus

Souper fin de Stanislas au château de Fléville en avant première !

Le tableau fonctionne comme un arrêt sur image et nous plonge dans l’ambiance feutrée du diner fin que le roy Stanislas passa en charmante compagnie le 3 juillet 1758, date à laquelle la belle châtelaine, marquise des Armoises, cousine germaine de Mme de Boufflers (favorite du roy), devient une sorte de médiatrice afin de lui […]

En savoir plus

Mon cul et mon pied vont bien ce matin, merci !

Il semblerait (d’après certains habitants de Lunéville), que Mme de Graffigny ait tenu salon au dessus de l’actuel Monoprix de Lunéville ! (ancienne place des Capucins, source correspondance de Mme de Graffigny)) Car, lorsque après son mariage raté, sa protectrice la duchesse Elisabeth-Charlotte l’invite à revenir à la cour, la « bonne grosse » (comme on la […]

En savoir plus

Rodin, squatteur de luxe !

L’hôtel de Biron pure merveille du XVIIIe ayant appartenu à Amélie de Boufflers, (une dingue de coiffure, petite cousine de la favorite de Stanislas, voir article sur le blog HG) est squatté en 1900 par de très grands artistes, Rodin, Matisse, Cocteau ou encore Isadora Duncan. Pour Rodin, c’est l’endroit idéal pour exposer ses œuvres […]

En savoir plus

Dans le Saintois, on dit que :

le beau et jeune St-Lambert (habitant chez ses parents à Affracourt) empruntait un mystérieux souterrain pour rejoindre son amour d’enfance, Catherine de Beauvau-Craon. La jeune fille (qui deviendra par la suite Mme de Boufflers, favorite de Stanislas) passait toutes ses vacances en compagnie de ses nombreux frères et sœurs, dans le château de Haroué, propriété […]

En savoir plus

Dépendance d’une ancienne chartreuse de Stanislas

Voici une survivante de l’ensemble de petites maisons, qui composaient les Chartreuses de STanislas, celle-ci fut probablement une dépendance de ces petites maisons bucoliques (photo ci-dessus de 1970), que le Roy avait fait construire pour ses courtisans le long du grand canal des jardins du Château de Lunéville. Ces derniers devaient y cultiver leurs propres […]

En savoir plus

Deux bonnes amies

Août 1749, Emilie du Châtelet séjourne à la cour de Lunéville, la divine y est invitée par le roi Stanislas car elle doit accoucher en septembre de l’enfant de son amant, le beau St-Lambert. Son état ne l’empêche pas de travailler jour et nuit à la finalisation de son œuvre (la traduction des principes mathématiques […]

En savoir plus

A louer !

Vu dans LA SEMAINE de Nancy du 23 juillet, un appartement de l’hôtel particulier de la Marquise de Boufflers, au 4 rue de la Salpétrière, peut être loué ! Si le plan Histoires Galantes vous fait découvrir l’histoire et la belle façade de cet immeuble « dans les pas des courtisans », Gîte de France vous permet […]

En savoir plus