Avis aux éditeurs !

IMG_2384lt

Le château d’Emilie, livre maison racontant la vie d’Emilie & Voltaire grâce à son mobilier 100% XVIIIe, (planches prédécoupées à monter), cherche son éditeur ! Me contacter si vous êtes intéressé ! DR©PFDebert2018  

Papilles XVIIIe – Une recette de Cotignac qui nous vient directement des cuisines d’Emilie du Châtelet !

coings7

C’est une tuerie ! Voici la recette exclusive du cotignac trouvée dans le livre de cuisine du château de Cirey. Le cotignac est une confiture à base de coings, appelé aussi confiture d’Orléans. Celui de cirey est à base de vin blanc et d’épices, il a été re-concocté fidèlement par Pierre alias Pedro Pan Rabbit […]

Trop fière d’avoir reçu une « missive » de la part de « the » spécialiste d’Emilie du Châtelet : Elisabeth Badinter, pour ma dernière parution sur la divine marquise !

badinter

Vous pouvez trouver mon livre dans les librairies Quantin – Lunéville, Didier – Nancy, Boutique du Lieu – Musée des Beaux-Arts de Nancy, L’autre Rive – Nancy, Le Pythagore, Chaumont, Château d’Emilie -Cirey-sur-Blaise, Le moulin aux Lettres – Epinal, Le Hall du Livre – Nancy, … et aussi sur ma page auteur  Amazon où vous […]

Emilie du Châtelet
Philosophe des Lumières Editions Le Pythagore

couverture-hdbd-9-02-18-11h23

Art de vivre à la française d’une marquise avant-gardiste Bienvenue dans l’univers studieux et glamour d’une femme éblouissante née à l’aube du XVIIIe siècle. Talentueuse sur tous les sujets, Émilie du Châtelet parle plusieurs langues, lit le latin et le grec dans le texte, s’intéresse à la mode et chante l’opéra.
Particulièrement douée pour les mathématiques, […]

Enfin, je peux l’annoncer officiellement, vous trouverez Emilie partout sur la planête et surtout dans toutes les bonnes librairies !

baiser2

Enfin, vous pourrez accéder à toutes les nouvelles du couple le plus sulfureux du XVIIIe siècle, Emilie & Voltaire ! Ce petit livre permet de comprendre la personnalité de la marquise du Châtelet, grâce à une biographie, la replaçant dans son environnement, et l’étude de ses factures privées qui la place au premier rang des « fashion […]

La collection de papiers peints de la bibliothèque Forney est dans Gallica !

papier5

Gallica vous propose une sélection non exhaustive de papiers peints, issus des collections de la bibliothèque Forney, haut lieu parisien des arts décoratifs. Admirez-les en cliquant ici Décor chinois, papier peint, Victor Poterlet, Mannhem, Engelhard, 1860-1870.© Ville de Paris, Bibliothèque Forney Papier à motif répétitif, Jean-Baptiste Réveillon, 1790-1805, Paris.© Ville de Paris, Bibliothèque Forney

Palissandre, bois de rose et point de Hongrie… Coup de cœur pour un secrétaire « Marie-Antoinette »

christ5

Petite merveille de placage d’essences rares, ce magnifique meuble d’époque transition Louis XV / Louis XVI est actuellement restauré par Alain Christ, ébéniste, dans son atelier en plein cœur de Lunéville. Les manques, dus au grand âge de cette pièce remarquable, sont replaqués à l’identique petit-à-petit et avec minutie, une véritable remise en beauté réalisée […]

Les chocolats Debauve & Gallais, rue des Saints-Pères à Paris, sont bons pour la santé !

debauve3

    Le cacao soulage la fatigue, le stress, l’anxiété, ralentit le vieillissement des cellules, réduit l’absorption du cholestérol et procure une sensation instantanée de bien-être ! Sulpice Debauve, enfant du siècle des Lumières (1757-1836), créé sa première officine en 1778. L’apprenti chimiste s’oriente vers les vertus du chocolat pour soulager l’humanité de ses maux […]

Neige de bergamote

neige-grenade4

Neige d’orange, neige de grenade, neige de citron de « Madere », neige de biscuits d’amande amères… , neige était le mot employé pour nommer les desserts glacés du XVIIIe siècle et les créations de Joseph Gilliers, chef d’office du roy Stanislas, auraient pu rivaliser avec celles des grands chefs d’aujourd’hui ! Pour la concocter, il se […]

Faites découvrir à vos papilles les saveurs uniques du XVIIIe siècle !

IMG_7254

Fermez les yeux, goûtez… vous ne rêvez pas, vous êtes à la table du bon roi Stanislas ! Vin de Tokaji, Sernik à la Rose, Chou Confit au Cumin, Bergamotes Candi, Babka Szafranowa, ou encore Parfait Amour, en dégustant les mets raffinés dénichés par le chef Yvain Rollot dans des livres du XVIIIe siècle, on […]

Astucieux et renversants !

avant-pres

LES LUSTRES XVIIIe SIECLE DE L’EGLISE SAINT-JACQUES A LUNEVILLE Préservé à la Révolution par les habitants de la ville, le mobilier de la très belle église Saint-Jacques de Lunéville date du XVIIIe siècle. Les lustres baroques en bronze doré ont été astucieusement renversés à l’arrivée du gaz, au XIXe siècle ! Source©Michel Bouard Montage photoshop©PFDebert

La nonnette de Remiremont est-elle un péché ?

IMG_5550

La nonnette de Remiremont, double gâteau de pain d’épice, bombé et glacé de sucre ou de chocolat, et fourré à la confiture d’orange ou de myrtille, doit son nom aux célèbres chanoinesses de Remiremont ! Si l’existence à Remiremont de pains d’épices parfumés est mentionnée par le chef d’office du duc Stanislas en 1751, la […]

Maquette pdf de la commode de Stanislas à télécharger

commode_ok2

Maquette pdf de la commode_de Stanislas à télécharger ici Imprimez recto verso sur bristol, découpez, ajustez sans colle, et vous obtenez une magnifique commode Louis XV du goût de Stanislas ! Maquette issue du livre maquette « Le château d’Emilie », tous droits réservés© Pascale Debert, à réaliser dans un cadre strictement privé Commode Louis XV galbée […]

Le rouge-gorge, péché mignon de Mme de Graffigny !

rouge-gorge5

Rotis en brochette avec du lard, voila comment notre célèbre femme de lettres lorraine préfère ces charmants petits zoziaux !!! Lorsque Françoise de Graffigny émigre à Paris, elle se les fait importer de Lorraine entre septembre et octobre. Il faut dire que son ami Panpan Devaux la nargue en lui écrivant, juste après en avoir […]

Complètement XVIIIe ! Coup de cœur pour la plus jolie boutique de Nancy !

patiss7

Cette pâtisserie se transmet depuis 1705 avec une charte pour que sa décoration reste à l’identique et ses différents propriétaires se sont tous engagés à ne rien y transformer, couleur des murs comprise ! Le vert ! Résultat, c’est un petit joyau, glaces en abime, moulures, lustres, … de quoi se régaler les yeux et […]

Soirée people avec toute la cour du prince de Conti

the_a_langlaiseresize

  A droite, une table à laquelle sont assis le 1-bailly Chabrillant et le mathématicien 2-Dortous de Mairan ; la 3-princesse de Beauvau, debout verse à boire à ce dernier. Sur le devant, les comtes de 4-Jarnac et de 5-Chabot, debout, le premier tenant un plat, l’autre mangeant un gâteau ; plus loin, la 6-comtesse […]

Un Clodion chez Moïse de Camondo

IMG_9457

Voici une adresse qui mérite le détour ! Cet hôtel particulier unique à Paris est un lieu dédié entièrement à l’art du XVIIIe siècle, il est commandé spécialement, début XXe, par et pour MoÏse de Camondo afin d’accueillir sa prestigieuse collection d’art décoratif. Le second étage par exemple correspond à la hauteur des lambris de […]

Bière de l’Abbaye de Jovilliers

biere

En bouche : Attaque bien amère, puis notes aromatiques très concentrées. Beaucoup de fruité ensuite (banane, coing, prune) avec des notes herbacées. Longue finale bien persistante marquée par l’amertume du début. Commentaires : De l’ampleur, de la richesse aromatique et une belle amertume. C’est une bière ambrée titrant 6%, élaborée avec de l’orge provenant en […]

La plus ancienne pâtisserie de Paris créée par le premier écuyer de cuisine de Stanislas, ça le fait !

stohrer

Lorsqu’en 1725, Marie Leczinska, devenue reine de France, rapplique avec tout son staff à Versailles, elle emmène dans son sillage, Nicolas Stohrer, premier écuyer de cuisine de son père. Rencontrant un vif succès à la cour, le « pâtissier de Stan » ouvre boutique rue Montorgueil à Paris en 1730 ! Chose incroyable, sa pâtisserie, juste un […]

Les lorrains ont mangé des patates avant tout le monde !

Aquarelle_de_Clusius2

Saviez vous que la pomme de terre était servie à la table de la cour de Lorraine bien avant que la France n’en autorise la culture ? Le marquis de Lambertye, premier gentilhomme de la cour de Léopold, la ramène en 1718 d’Angleterre, pays où elle est très appréciée par les riches et les notables […]

Les lapins sont à croquer « au Duché de Lorraine », en face de la gare à Nancy

lapin2

Dame lapin, Jeannot, poulain, poisson,… les « cloches » adooorent s’approvisionner chez le chocolatier Lefèvre-Lemoine, un chocolatier comme il n’y en a plus beaucoup, qui fait son propre chocolat et qui utilise des moules datant parfois du XIXe siècle ! Bientôt un article sur cette chocolaterie emblématique de Nancy !  

Le Panpan, une tuerie !

panpan

Connaissez vous le chocolat qui porte le nom ou plutôt le surnom d’une personnalité bien connue de la cour de Stanislas ? «  le Panpan « , un praliné aux amandes avec deux couches de nougatine… une pointe de cannelle… je ne vous en dis pas plus ! En dégustant ce chocolat créé uniquement à Lunéville […]

Emilie aussi craquait pour les bergamotes !

Die_lange_Sommer-Bergamotte

L’origine de ce bonbon, spécialité de Nancy n’est pas vraiment connu mais voici un des premiers textes qui en parle ! « Le Sieur Joseph Gilliers, chef d’office et distillateur de Stanislas Leszczynski au château de Lunéville, cite en 1751 dans son ouvrage « Le cannaméliste français », une pastille faite avec de l’essence de bergamotes « pour donner […]

Le souper libertin

r3H2x-P6-YgGXhu8_6Fawif3Uas@598x371

Au XVIIIe s., le souper libertin affiche clairement la volonté des convives de mêler les plaisirs de la chair et de la bonne chère. Intimité, tranquillité et discrétion sont de mise lors de ces repas nocturnes qui jouent le rôle de préliminaires à l’amour et à la débauche sexuelle. Mais la recherche d’intimité et l’absence […]

Le roi mange comme un cochon

1488640_377139862478320_8724808652102550750_n

En dépit d’indispositions fréquentes et souvent dangereuses, le roi Stanislas mange très gloutonnement. Il a la coutume de manger avec ses doigts. Un jour, Mme de Boufflers assiste au repas du roi, et elle tient sur ses genoux un petit garçon qu’elle affectionne particulièrement; tout à coup l’enfant se penche à l’oreille de l’aimable marquise […]

Vous allez en rester baba !

baba

Rue Montorgueil : Stohrer, la pâtisserie la plus ancienne et la plus réputée de Paris, ouverte en 1730, est directement liée… à notre Stanislas ! Et oui, quand sa fille Marie épouse en 1725 le Roi Louis XV, elle fait suivre à Versailles son premier écuyer de cuisine, Nicolas Stohrer. Cinq ans plus tard, ce […]