On voit qu’on ne voit rien

[Demange-aux-Eaux, jeudi après-midi, 9 octobre 1738] Trépignant d’impatience à l’idée de se rendre à Cirey où l’attendent Mme du Châtelet et Voltaire, Mme de Graffigny occupe tant bien que mal ses journées auprès de Mme de Stainville (à Demange-aux-Eaux) chez qui elle est invitée en tant que dame de compagnie.La bonne Grosse découvre petit à […]

Pour changer du XVIIIe siècle !

(une fois n’est pas coutume)Un petit voyage « du coté de chez » : Julien Gérardin (1860-1924), dont le travail mériterait pour le moins une exposition tant son œuvre est fantastique.Cet artiste lorrain travaillait la lumière et ses compositions comme les peintres impressionnistes et néo impressionnistes dont il était contemporain. Son œuvre, soit 6 370 clichés réalisés […]

Un week-end à Langres ⎢ Promenade de Blanchefontaine

Une promenade de plusieurs kilomètres à l’ombre d’arbres séculaires vous emmène à ce lieu fréquenté autrefois par Denis Diderot. Si la fin du parcours est assez chaotique et accidentée, (autrefois l’allée se poursuivait jusqu’à l’arrière de la fontaine) votre perspicacité sera récompensée lorsque vous découvrirez, après le pont de chemin de fer, à gauche, la […]

« Ah, quelle femme ! Que je suis petite ! »

[Cirey, jeudi soir 25 décembre 1738]Madame de Graffigny est invitée chez les Du Châtelet, en leur château de Cirey. La marquise Du Châtelet y vit depuis 4 ans avec son amoureux, Voltaire.Subjuguée par l’intelligence d’Emilie qui vient d’être récompensée par l’Académie des sciences pour son étude sur La nature du feu (réalisée en secret et […]

Les dessous des lettres de Marie-Antoinette

Un scanner (accompagné de son chercheur Fabien Pottier) a permis de décrypter un extrait raturé d’une lettre manuscrite mystérieuse adressée à Marie-Antoinette (datée du 10-12 octobre 1791), et nous en révèle l’auteur, … le comte Axel de Fersen, bah on s’en doutait un peu !Ce passage maquillé de boucles, probablement par la Reine elle même […]

T’as voulu voir Vézelise et on a vu Vézelise

Et on a été enchantés et tristes à la fois.Cette petite ville, à une trentaine de kilomètres de Nancy et au cœur du Saintois, cache un patrimoine de « dingue »: une halle de bois datant de 1599, qui ressemble à une forêt (jamais vu ailleurs une si belle halle), un hôtel Renaissance à tomber (dans les deux […]

[Cirey, 4 février 1739] Bethsabée au bain

A Cirey, pour éblouir ses invités, la marquise du Châtelet les reçoit à deux heures du matin dans son divin appartement des bains pendant qu’elle se baigne.Madame de Graffigny raconte :« Voltaire nous a lu l’apologie de son Mondain, qui est charmante, qu’il nous a debité dans l’appartement des bains pendant que Me Du Chatelet […]

[Paris, couvent Sainte-Elisabeth, octobre 1940] Princesse opiomane

Chassée de Lorraine par l’arrivée du roi Stanislas, Françoise de Graffigny se retrouve en terre ennemie (la France) à Paris. Absolument sans argent, elle se réfugie au couvent des Filles de Sainte-Elisabeth (de Hongrie, l’église existe toujours). La bonne Grosse accepte d’y être dame de compagnie de la Princesse de Ligne, une jeune femme de […]

« Point de fauteuil comode (chez Voltaire), … l’aisance du corps n’est pas sa volupté, aparament. » (sic)

[Cirey, 6 décembre 1738](anecdote marrante quand on sait qu’au XIXe siècle, un fauteuil portera le nom du philosophe)Le lendemain de son arrivée à Cirey, Françoise de Graffigny est invitée par Voltaire à visiter la petite aile qu’il a fait construire dans le prolongement du château de sa Divine Emilie, et dans laquelle il vit.Le grand […]

Le Zon, petite chienne de madame de Graffigny qui aime encore mieux les lits qu’elle ne hait les chats

Quand Françoise de Graffigny quitte la Lorraine pour la France, elle est accompagnée de sa femme de chambre (mademoiselle Dubois) et de sa petite chienne Lise surnommé le Zon, elle y est très attachée et dans ses lettres à son ami Panpan (gentilhomme-poète de la cour de Lunéville) elle parle souvent de Lison :[Cirey, lundi […]

Une robe honnête pour aller à Cireï

Madame de Graffigny, alias la Bonne Grosse, est de passage chez madame de Stainville à Demange-aux-Eaux, première étape de son long voyage pour Paris, et elle doit acheter une robe pour être présentable car sa deuxième étape est le château de Cirey, demeure où vivent Emilie du Châtelet et Voltaire, et visiblement la bonne Grosse […]

Lucrèce d’Artemisia Gentileschi atteint le record mondial de 4,7 millions d’euros

(ventes Artcurial 14 novembre 2019) (1593-1652) – ItalieArtemisia-Lomi Gentileschi est une peintre italienne de l’école Caravagesque active à Rome, Florence puis Naples au cours du XVIIe siècle. Artemisia est formée dans l’atelier de son père, Orazio Gentileschi, l’un des plus grands peintres de la Rome baroque et proche du Caravage. Cet humble père s’incline très rapidement […]

Voyage autour de ma chambre

par M. Xavier de Maistre / Illustration : Chambre de Jean-Jacques Rousseau aux Charmettes © Nicolas Tosi[extrait]Après mon fauteuil, en marchant vers le nord, on découvre mon lit, qui est placé au fond de ma chambre, et qui forme la plus agréable perspective. Il est situé de la manière la plus heureuse les premiers rayons […]

La soupe aux araignées

[ spécial patrimoine Lorrain ]Une histoire à lire pendant nos longues journées de printemps… A la fin du XVe siècle, l’abbaye prémontrée Sainte-Marie-au-Bois (abbaye transférée à Pont-à-Mousson en 1608) vit une crise profonde. Ses moines sont débauchés à un tel point que rien ne peut les arrêter… L’abbaye Sainte-Marie-au-Bois (créée entre 1126 et 1131) connait […]

Shopping XVIIIe ⎢ Une gourde à 4,9 millions d’euros (frais compris)

Pas une gourde Décathlon (ouf) mais une gourde « Bianhu » du XVIIIe siècle cuite dans les fours de l’empereur Qianlong et pillée par un corps expéditionnaire franco-anglais lors du « Sac du Palais d’été » en 1860. Voici la très belle lettre de Victor Hugo écrite en 1861 à ce sujet (découvrir le palais d’Eté sur […]

A voir et à revoir, La religieuse de Guillaume Nicloux – Un film magistral !

Relecture incandescente du brûlot anticlérical de Diderot, avec Pauline Étienne, adorable, Isabelle Huppert, extra, Martina Gedeck et Louise Bourgouin, excellente !Les images sont plus que magnifiques, les dialogues de Diderot ciselés comme on les aime, un beau film, vraiment !En replay sur Arte

En finir avec la Taupe !

(attention âmes sensibles s’abstenir)Demange-aux-Eaux, novembre 1738, madame de Graffigny chassée de Lorraine par l’arrivée du roi Stanislas, subit un véritable calvaire sur la route qui la mène à Paris (où l’attend madame de Richelieu au printemps 1739).Une de ses étapes est le « château de l’ennui » où elle est séquestrée deux mois durant par […]

Madame de Graffigny en vacances à Choisy (épisode 2) – La bonne grosse nous conseille de boire une ou deux bonnes pintes d’eau de la Seine !

Madame de Graffigny est enfin reconnue par le monde littéraire. Grâce à son roman (Lettres d’une Péruvienne) qui est un succès, elle démarre une nouvelle vie et passe des vacances avec sa nièce, ses deux serins et sa chienne, dans un pavillon de campagne près de Paris.Mercredi 11 septembre 1749 (Choisy) » La maison est jolie, […]

Madame de Graffigny en vacances à Choisy – La culbute du carrosse (épisode 1)

Madame de Graffigny (alias La Bonne Grosse) a quitté sa chère Lorraine en 1738, chassée par l’arrivée du roi Stanislas.Réfugiée à Paris où ses plans d’hébergement s’effondrent les uns après les autres, elle pose enfin « ses ballots » en 1742 dans un appartement « à son goût », rue Sainte-Hyacinthe, « tirant le diable […]

Clair obscur, Les dames du bois de Boulogne à voir sur arte

Sur la trame de Madame de La Pommeraye (roman de Diderot qui inspira aussi Emmanuel Mouret pour mademoiselle de Joncquières), Les dames du bois de Boulogne, tourné en 1944 par Robert Bresson, est un petit chef d’œuvre de romantisme digne de cette époque d’après guerre, dans le style du film Les enfants du Paradis (1945).Le […]

Végétarisme : une question philosophique (déjà) débattue au siècle des Lumières

Le Végétarisme des Lumières – L’abstinence de viande dans la France du XVIIIe siècle – Un ouvrage de l’auteur universitaire : Renan Larue – Le végétarisme est au XVIIIe siècle un problème philosophique à part entière, au croisement des réflexions sur la souffrance animale ou sur la bonne santé. C’est aussi une question polémique, sur […]

Que servent joyaux et dentelles Pour ce parer? Ah, la richesse la plus belle Est de s’aimer.

Madame de Graffigny, (Lorraine exilée à Paris et star du XVIIIe siècle pour son best seller « Lettres d’une Péruvienne »), est surtout restée célèbre de nos jours pour sa correspondance de plus de 4500 lettres échangées avec son ami de cœur Panpan Devaux, gentilhomme resté à la cour de Lunéville. Elle confie tous les […]

La peste dansante, c’était il y a 500 ans, à Strasbourg

A écouter absolument sur France Culture en cliquant ici Vendredi 12 juillet 1518, des centaines de Strasbourgeois-es se mettent à danser par désespoir et ils sont de plus en plus nombreux à entrer dans cette danse macabre qui durera pendant des jours, des semaines jusqu’à la mort.C’était il y a 500 ans … Madame Troffea, […]

Eczéma de conscience – Le sang de Marat – Conférence le 17 décembre à la BnF – Paris

Des biologistes moléculaires font parler le sang du révolutionnaire Marat pour identifier la pathologie qui serait à l’origine de son eczéma géant, que certains ont nommé eczéma de conscience… En 1906 entraient au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale quelques feuillets de L’Ami du peuple, présentant de larges taches brunâtres, qui, précise une note […]

Reconstitution du visage de Robespierre d’après un masque mortuaire de Marie Tussaud

En 2013, le médecin légiste Philippe Charlier s’est associé à Philippe Froesch, spécialiste de la reconstruction faciale, pour créer le visage de Robespierre (criblé par la petite vérole) en utilisant le masque mortuaire de la tête coupée de Robespierre tombée le 28 juillet 1794, masque réalisé par Madame Tussaud. Marie Tussaud est formée à la […]

Le cendrier le plus cher du monde !

Avant d’avoir été adjugée pour 4,1 millions d’euros (soit plus de 5,089 millions d’euros avec les frais) lors d’une vente aux enchères au château d’Artigny, près de Tours, une gourde en porcelaine, ayant appartenu à l’empereur chinois du XVIIIe siècle Qianlong*, servait tout simplement de cendrier ! Découverte chez les descendants d’un capitaine de vaisseau […]

Merveille des merveilles : la maison de l’illustrateur meusien Georges Villa

Construite en 1783, cette grande maison de famille lorraine est l’ancienne demeure de l’artiste peintre et caricaturiste Georges Villa (1883-1965). Cette magnifique bâtisse restée dans son cachet d’origine, parquets, boiseries, poêle en faïence, mériterait de devenir un musée tant la présence de l’artiste y est palpable dans les moindres détails de sa décoration… Elle est […]

« Belle du Grand-Est » – La vérité sur les origines de « la Pompadour »

On raconte que le magnifique château dit « de la Pompadour » à Autreville-sur-la-Renne a été offert à Gabriel Poisson de Malvoisin par sa cousine madame de Pompadour en personne ; on racontait aussi, autrefois, que la favorite royale était née dans le hameau de Monaco, proche de Provenchères-sur-Meuse en Haute-Marne. Perspicaces, certains du pays […]

Madame du Barry est née 8 rue du Paradis à Vaucouleurs

« …./… Chacun sait que VénusNaquit de l’écume des ondes… » Ces quelques vers du chevalier de Boufflers (fils de la favorite du roi Stanislas) illustrent la guerre entre deux célèbres lorrains :De Choiseul (1), ministre de Louis XV et madame Du Barry, favorite de ce même roi.Grand perdant, Choiseul fut exilé à Praslin, puis […]

Au revoir

L’exil du duc de ChoiseulNé sur la place de la Carrière à Nancy, Etienne-François de Choiseul, comte de Stainville, puis duc de Choiseul, fut ministre et ami de Louis XV pendant 12 ans.Il fut cependant congédié par celui-ci avec une extrême sécheresse le 24 décembre 1770 ,« Je n’ai plus besoin de vos services et vous exile à […]

La Chimère

(ça balance pas mal à Paris, ça balance pas mal…) Madame de Graffigny ayant gardé en travers de la gorge sa grosse dispute avec madame du Châtelet (qui avait failli, en 1739, la gifler(1)), commente avec délectation, en 1749, les potins parisiens autour de la malheureuse grossesse de la pauvre marquise(2). Et c’est presque trop […]

L’excentricité Lorraine à Paris !

Au XVIIIe siècle, l’« exotisme » lorrain semble avoir fait sensation à Paris sous les traits de la maréchale de Mirepoix, fille probable* du duc Léopold et de sa maîtresse madame de Beauvau-Craon. (*en attente de confirmation)La maréchale de Mirepoix (ex princesse de Lixheim ) est sans aucun doute la plus excentrique des enfants de […]

Le pouvoir des images

Dans son excellent livre « L’art et la race – L’Africain (tout) contre l’œil des Lumières » Anne Lafont étudie comment la représentation de la figure noire au temps des Lumières participa au concept de race et donc à l’idéologie de domination.On s’explique souvent la mode de la blancheur de la peau des aristocrates par […]

Visite impromptue de l’église du noviciat des Jésuites reconvertie (triste nouvelle) en logements de luxe 😢

Ce bâtiment en ruine et sa façade sont les derniers témoignages à Nancy de l’importante communauté Jésuite accueillie en Lorraine par le duc Charles III, communauté qui fut ensuite protégée par le roy Stanislas (leur plus ferme soutien car ce ne fut qu’après sa mort que le décret d’expulsion de Louis XV fut appliqué en […]

Le masque macabre (spéciale Halloween)

Le 10 février 1793, lorsque Antoinette-Gabrielle Danton succombe à la naissance de son quatrième enfant (mort-né), son mari est absent. Il est probablement en Belgique et il n’apprendra sa mort que cinq jours après.N’ayant jamais été fidèle, Danton est non seulement accablé de chagrin mais aussi de culpabilité, et il revient en mode express à […]

Léopard addict

Au XVIIIe, le léopard est à la pointe de mode, exotisme oblige, chacun et chacune veut se faire portraiturer avec la bête « féroce » autour du cou, autour des manches, en manchon et parfois même en boutons…Le motif devient récurrent et apparait même sur les tissus des manufactures !La peintre Marie-Anne Loir adore ce […]

La princesse noire, fille cachée de Louis XIV

Une exposition lorraine (cet été au musée Charles de Bruyères de Remiremont et que je n’ai pas eu la chance de voir, snif) soulevait un morceau du voile jeté sur l’existence d’une mystérieuse Princesse noire.L’origine de cette expo est la redécouverte, dans le musée, d’un tableau peint par Gobert et au dos duquel est inscrit […]

Astuce beauté de madame de Graffigny

Les mouches sont de petits morceaux de taffetas noir que l’on met sur son visage au XVIIIe siècle, elles sont censées exprimer toute une gamme de sentiments.Madame de Graffigny, très fine et distinguée dans les lettres qu’elle échange avec son ami Panpan Devaux (gentilhomme de la cour de Lunéville) et surtout d’un esprit très pratique, […]

Les p’tits déj’ de Sophie Mayeux au café de l’Excelsior n’existent qu’à Nancy, et ils sont top(s) !

En réunissant une centaine de femmes de tous les horizons autour d’un café, thé et viennoiseries et surtout autour d’un thème concernant l’actualité, ces rdv ressemblent à ceux des salons du XVIIIe siècle !On y échange, partage, débat, parle de culture, entreprise réseau, et surtout on s’entraide !Merci à toutes celles qui y participent ! […]

Beauté fatale – Les Guise véritables influenceurs (du XVIe siècle)

Vous saurez tout sur les Guise, tout sur leur beauté (fatale), leur consommation (débridée), leur table, leurs ruses…LES GUISE ET LEUR PARAÎTREde Marjorie Meiss-Even en accès libre en cliquant ici :Presses universitaires de Rennes et Presses universitaires François-Rabelais.Illustration : Portrait de François de Lorraine, école de François Clouet. Musée du Louvre et Portrait of Henry […]