MDR, les chats de madame Helvétius habillés comme des conseillers au parlement

1786, le baron d’Andlau et son cousin sont invités chez madame Helvétius (dite aussi minette, célèbre nièce de madame de Graffigny),. Le baron raconte avec humour le déroulement de leur visite dans la superbe maison d’Auteuil où Minette vit entourée des plus beaux chats angoras du monde. Dans un premier temps, on ne proposa aux invités […]

Nouvelle rubrique « Emilie et ses amants », Saint Lambert

« …/… je croirais plutôt que 2 et 2 font 5 que de doutter un moment que vous ayés la plus belle âme du monde. » (Emilie du Châtelet dans une lettre à Saint Lambert) François de Saint-Lambert, dit le marquis de Saint Lambert, est un gentilhomme de la cour de Stanislas dont s’éprend passionnément Emilie du […]

Projet minimaliste proposé par monsieur Débuisson, architecte de la ville de Nancy, pour rénover la place Carrière…

La partie gauche du dessin présente le projet le plus radical : des lions en fonte à la place des sculptures d’enfants, et la suppression des grilles de Jean Lamour… La restauration de la Place s’avérant très onéreuse, en 1828, monsieur Débuisson, architecte de la ville, propose tout simplement de supprimer les grilles de Jean Lamour, […]

Lilliput à Lunéville

A l’époque où Les voyages de Gulliver* font un tabac, le roi Stanislas décide de faire venir à sa cour un enfant lilliputien de 5 ans appelé Nicolas Ferry. Les personnes de petites tailles sont considérées(à cette époque) comme des jouets vivants, et Bébé, surnommé ainsi par le roi, bénéficie de la royale attention de […]

Spéciale Halloween – La momie de Voltaire quittant Paris en mode express !

Imaginez un carrosse quittant Paris à brides abattues dans la nuit noire… Vous apercevez furtivement, derrière la vitre de la portière, une silhouette voutée et perruquée brinquebalant d’avant en arrière… Cet équipage digne d’un film d’horreur transporte Voltaire mort vivant… Explications sur la mort de Voltaire : Après une vie trépidante et bien remplie, Voltaire s’éteint d’une mort atroce […]

Véridique histoire de la princesse au « petit poix »

Le château de Fléville fut la propriété (début XIXe) de la véritable princesse au « petit poix », Anne-Louise de Beauvau-Craon (1) (1750-1834). En effet, à dix-sept ans, Anne-Louise, jolie et pleine d’esprit, se marie avec Philippe Louis (2), prince de Poix, dit le Petit Pois de Noailles, « un garçon de quinze ans, gâté jusqu’à la folie […]

Gravure addict – Frédéric II de Prusse dans le désordre de sa fin de vie

On reconnait sur cette gravure Frédéric II de Prusse, jouant de la flûte, instrument pour lequel il se passionna. Cette gravure le représente dans une chambre en grand désordre et réellement tel qu’il était à la fin de sa vie. Il ne restait en effet du monarque éclairé (grand admirateur de Voltaire) qu’un vieil homme […]

Un « loser » à la cour de Lunéville, ou, La fresque ratée

Le duc Léopold connu pour son mécénat auprès des peintres d’art religieux Lorrains, notamment Claude Charles, prend sous sa royale protection un peintre de 14 ans au destin prometteur, Claude Jacquart. Ce tout jeune peintre, recommandé par son maître (Claude Charles), est envoyé par le duc parfaire ses études à Rome pendant 10 ans et […]

Collector ! Jeu de cartes Stanislas ! (édité en 1978)

Madame de Boufflers, Emilie du Châtelet, Voltaire, François Devaux, le duc Ossolinsky, Chaumont de la Galaizière, etc… Juste un hic sur la description (sommaire) des personnages ou il est écrit sur Emilie du Châtelet, je cite,  » Esprit curieux, elle publie des ouvrages scientifiques et philosophiques, son œuvre est toutefois empreinte de pédantisme. » !!!!!! Jeu […]

Sous Louis XIV, il ne faut pas se louper pour être à la mode et la suivre n’est pas une sinécure ! [colloque Lunéville]

A partir de 1672/77, les tendances sont lancées par le Mercure Galant, magazine fashion (premier Paris Match), où les rois et les reines sont au premier rang. La simple phrase « le roi passera l’hiver en drap rayé » suffit à déchainer les foules, et le drap se trouve rapidement en rupture de stock ! Les articles […]

Voyage aux Pays-Bas ou comment et pourquoi la chaise percée recevra plus tard l’appellation de trône

La chaise percée devient, sous Louis XIV un réel instrument de pouvoir, elle est très ouvragée, richement décorée et l’utiliser en public est une marque de puissance ! Les anecdotes vont bon train (c’est le cas de le dire) sur le sujet, « aller faire un Voyage aux Pays-Bas » est la formule consacrée et si la […]

Ermite de jardin, un job très tendance en Angleterre fin XVIIIe siècle !

Voici le profil recherché par Charles Hamilton, politicien britannique pour décorer son jardin romantique : « L’ermite viendra habiter sur les terres boisées de la propriété de Painshill dans le Surrey. Il lui sera fourni une bible, des lunettes, un matelas, un oreiller, un sablier, de l’eau et de la nourriture. Il devra porter une […]

Le Cœur

…/… C’est peu d’avoir chacun le nôtre, nous en cherchons partout un autre. Nature, en fait de cœurs, se ploie à tous les goûts. J’en ai vu de toutes les formes, Grands, petits, minces, gros, médiocres, énormes. Mesdames et Messieurs, comment le voulez-vous ? …/…   Voici un poème très amusant de Stanislas de Boufflers, […]

Premiers mannequins de mode à taille réelle !

Avant d’être présentées sur des mannequins en chair et en os, (et par ailleurs, plus que en os, actuellement) les dernières tendances de la mode étaient présentées, au XVIIIe siècle, sur des mannequins de bois à taille réelle et voyageaient dans toute l’Europe pour véhiculer les dernières tendances ! La figure de bois de 1m75, […]

Cours d’écriture donné à sa majesté le roy de Pologne !

Design clair, moderne et accueillant pour la nouvelle médiathèque de l’Orangerie de Lunéville qui a ouvert ses portes depuis aujourd’hui seulement ! BRAVO ! Cerise sur le gâteau, une mini-exposition sur des documents et livres anciens de la médiathèque, véritables trésors redécouverts par Jean-Louis Janin-Daviet, une lettre de la Reine Marie-Antoinette, UN Traité d’écriture par […]

Voltaire, espion secret de Louis XV auprès du roi de Prusse !

Voici une lettre de Voltaire adressée à Louis XV lors de son séjour à Amsterdam où il a rencontré son grand ami Frédéric de Prusse, cette missive est cocasse dans la mesure ou le philosophe utilise un code secret pour dire avec son humour habituel qu’au final, soit le roi de Prusse n’est pas aussi […]

Esclave de la Vierge Marie !

L’anecdote la plus énigmatique et aussi la plus drôle concernant la marquise du Châtelet se trouve dans un registre paroissiale de l’église de Saint-Augustin à Bruxelles. On y trouve une page signée de la main de la marquise, probablement saisie d’une étrange et subite dévotion, qui scelle ainsi son entrée dans la confrérie des esclaves […]

Le spectre d’Emilie aperçu au château de Lunéville (scoop de décembre 1749)

Une histoire véridique (et retranscrite dans une gazette parisienne) circule après la mort de la marquise du Châtelet. Un soir de décembre 1749 au château de Lunéville, un soldat voit le spectre d’Emilie dans la salle du théâtre, pris d’effroi, il tire sur le fantôme et tombe à la renverse… Voici la véritable histoire  telle […]

Une affaire qui tourne mal !

Voltaire n’eut pas toujours que des bonnes idées…  En 1733, le poète s’improvise « entremetteur » et arrange un mariage entre mademoiselle de Guise, noble descendante de la maison ducale de Lorraine, et un ami intime d’Emilie du Châtelet, Monsieur de Vignerot du Plessis, duc de Richelieu, simple roturier. L’espiègle philosophe « conduit son affaire comme une […]

Tout pareil que Louis XIV ! (ou l’histoire de la fistule du duc Léopold)

Le 25 octobre 1722, la duchesse de Lorraine et ses enfants prennent la route pour assister incognito au sacre de Louis XV à Reims. On fait croire que le duc Léopold est resté à Commercy, mais que nenni, il est du voyage, lui aussi incognito, et il en profite pour consulter les plus grands chirurgiens […]

Fagnana, fagnana !

Pour quelle raison la marquise du Châtelet rit plus que personne aux spectacles de marionnettes ? C’est, écrit-elle dans son Discours sur le bonheur, « parce qu’elle est susceptible d’illusion… ». Un des secrets du bonheur d’Émilie et de Voltaire serait donc qu’ils ont su garder leur âme d’enfant ! Madame de Graffigny, invitée à […]

La grotte de Voltaire

En 1738, Françoise de Graffigny est invitée dans le château d’Emilie où s’est réfugié Voltaire, à Cirey. Ce séjour de plusieurs mois dans l’atmosphère studieuses de ce « temple des arts », est probablement perçu par la future femme de lettres comme une sorte de rite initiatique car elle qualifie ironiquement la porte des appartements […]

Une « paparazza » chez Emilie du Châtelet !

Madame de Graffigny, quittant définitivement la cour de Lorraine en 1738, est invitée par Voltaire dans le château d’Emilie à Cirey, et elle n’a pas sa langue dans sa poche pour raconter la vie intime du couple le plus en vue de l’époque ! A peine arrivée, la Lorraine, qui, dit-elle, fait « sa Française […]

Elle est petite mais fait de graves blessures

L’ordre de La Mouche à Miel est un « faux »ordre de chevalerie créé en 1703 par la duchesse du Maine, petite-fille frondeuse du Grand Condé. La duchesse (très petite de taille) adopte l’abeille comme symbole, accompagnée de la devise : « Elle est petite, mais fait de graves blessures ». (des sous entendus au […]

Zozo

En 1694, Marie-Marguerite d’Aumard, mariée à François Arouet (trésorier de la cour des comptes), donne naissance à un petit garçon chétif qu’elle surnomme Zozo. Cette femme cultivée, issue d’une ancienne noblesse du Poitou, fréquente les grands esprits de son époque tels que Boileau, ou encore Ninon de Lenclos. Son portrait peint par Nicolas de Largillière […]

[Rentrée littéraire] Bigamie à la cour de Lunéville !

Un impétueux garde du corps de Stanislas profite de sa promotion de « Capitaine d’un régiment de grenadier » (Royal-Lorraine) pour se marier deux fois ! Le Destin, plus encore que la justice des hommes, se chargera de la morale de l’histoire… Entre Bourgogne, Lorraine et Languedoc, L’histoire tragique et véridique du Sieur Simon de Calvy (1715-1747) […]

Etonnant ! Les initiales BB sur le pavillon dit « de Turique » du campus-lettres de Nancy ne sont pas celles de Brigitte Bardot mais celles de Berr Isaac Berr !

La FAC de lettres de Nancy et sa Résidence Universitaire Monbois ont été construites en 1960 sur d’anciens domaines périurbains où s’élevaient jadis (au XVIIIe siècle) des maisons de campagne d’aristocrates Nancéiens ! Le campus est construit majoritairement sur le domaine de Turique. Mentionné déjà en 1590, ce domaine (comprenant déjà une maison) est acheté […]

L’histoire complète de « Charles-Alexandre et son petit château » à télécharger !

« Papa duc, je ne cesse D’entendre ici, jusque par les valets, Jusqu’à la paume, avant, après la messe, Vanter Boffrand, qui bâtit vos palais. »— Les chefs de l’Art, certes je les respecte; L’Art, nous dit-on, c’est un souffle divin. Mais est-il donc si difficile, enfin, De devenir excellent architecte ? D’atteindre un jour […]

La porte de Panpan

Cette porte, tout au bout du quai des Petits-Bosquets à Lunéville, est très probablement celle que Panpan Devaux fit construire pour ouvrir le terrain de sa chartreuse sur le grand canal, afin de « soulager ses jambes malades ». (sic) Après la mort de Stanislas, en 1767, le lecteur du Roy achète la chartreuse de la marquise […]

En 1749, une rhinomania s’empare de la cour de Lunéville !

Clara, rhinocéros femelle âgée de onze ans, est exposée sur la place du château de Lunéville, et elle va provoquer une hystérie collective. C’est la première fois que l’on voit en Europe un rhinocéros en chair et en os…et les courtisans de Stanislas ne se lassent pas de l’admirer, ils vont jusqu’à porter des perruques […]

L’habit de bergère porté par Emilie pour chanter dans Issé, sa pastorale préférée, était recouvert de 168 fleurs !

Retrouvez dans l’exposition sur Emilie du Châtelet à Lunéville, la facture (ou mémoire) de son habit de Bergère recouvert de 14 douzaines de fleurs soit 168 fleurs de tissus cousues une à une par son tailleur parisien en 1747. La divine marquise le portera en 1749 sur les planches du théâtre du château de Lunéville, […]

Frère François et Sœur Emilie !

En 1742, Emilie et Voltaire, se prennent d’amitié pour un pauvre moine peintre, appelé frère Macaire, qui vit dans une petite chapelle dans les bois de Doulevent, à 2 km du château de Cirey. Ils lui font restaurer les tableaux et les plafonds du château. Le pauvre ermite étant menacé de les quitter pour un […]

Comment la fille de « Bourgeois de Nancy » s’est retrouvée peinte dans le plus simple appareil sur le plafond de l’hôtel de ville !

Chapeaux haut de forme, redingotes et robes corsetées, les prestigieux invités, triés sur le volet, se pressent, en ce jour de l’année 1890, pour admirer la nouvelle fresque du grand salon de l’Hôtel de Ville, peinte par Aimé Morot. Imaginez la surprise de ces personnages distingués, lorsqu’ils reconnaissent, parmi les jolies nymphes du plafond, la […]

Des paniers en fanons de baleine !

Extrait de la conférence Trésor d’archives« , ©Pascale Debert Emilie du Châtelet dépense sans compter, enfin, presque, car les paniers de ses robes sont souvent à raccommoder ! ☛Le mot raccommodé est très utilisé au XVIIIe siècle, on raccommode à peu près tout et n’importe quoi, les chaises, les miroirs, les soucoupes, les carrosses etc… ☛Ce […]

Astucieux et renversants !

LES LUSTRES XVIIIe SIECLE DE L’EGLISE SAINT-JACQUES A LUNEVILLE Préservé à la Révolution par les habitants de la ville, le mobilier de la très belle église Saint-Jacques de Lunéville date du XVIIIe siècle. Les lustres baroques en bronze doré ont été astucieusement renversés à l’arrivée du gaz, au XIXe siècle ! Source©Michel Bouard Montage photoshop©PFDebert

Petits métiers oubliés, le décrotteur !

Terme récurrent dans les « mémoires » (factures) pour Monsieur le Comte, fils de Mme du Châtelet ! Pour un « des crotteur », Pour deux livres de poudre, Pour un fiacre pour aller chez madame la duchesse d’ »Eguillon » etc… L’orthographe est, au XVIIIe siècle, réservée aux éditeurs et aux imprimeurs, des mots se retrouvent orthographiés parfois sans aucune […]