Une affaire qui tourne mal !

lixin

Voltaire n’eut pas toujours que des bonnes idées…  En 1733, le poète s’improvise « entremetteur » et arrange un mariage entre mademoiselle de Guise, noble descendante de la maison ducale de Lorraine, et un ami intime d’Emilie du Châtelet, Monsieur de Vignerot du Plessis, duc de Richelieu, simple roturier. L’espiègle philosophe « conduit son affaire comme une […]

Tout pareil que Louis XIV ! (ou l’histoire de la fistule du duc Léopold)

pierre-gobert-portrait-du-duc-léopol

Le 25 octobre 1722, la duchesse de Lorraine et ses enfants prennent la route pour assister incognito au sacre de Louis XV à Reims. On fait croire que le duc Léopold est resté à Commercy, mais que nenni, il est du voyage, lui aussi incognito, et il en profite pour consulter les plus grands chirurgiens […]

Fagnana, fagnana !

Foire_saint-germain2

Pour quelle raison la marquise du Châtelet rit plus que personne aux spectacles de marionnettes ? C’est, écrit-elle dans son Discours sur le bonheur, « parce qu’elle est susceptible d’illusion… ». Un des secrets du bonheur d’Émilie et de Voltaire serait donc qu’ils ont su garder leur âme d’enfant ! Madame de Graffigny, invitée à […]

La grotte de Voltaire

grotte2

En 1738, Françoise de Graffigny est invitée dans le château d’Emilie où s’est réfugié Voltaire, à Cirey. Ce séjour de plusieurs mois dans l’atmosphère studieuses de ce « temple des arts », est probablement perçu par la future femme de lettres comme une sorte de rite initiatique car elle qualifie ironiquement la porte des appartements […]

Une « paparazzi » chez Emilie du Châtelet !

graf

Madame de Graffigny, quittant définitivement la cour de Lorraine en 1738, est invitée par Voltaire dans le château d’Emilie à Cirey, et elle n’a pas sa langue dans sa poche pour raconter la vie intime du couple le plus en vue de l’époque ! A peine arrivée, la Lorraine, qui, dit-elle, fait « sa Française […]

Elle est petite mais fait de graves blessures

duchesse-maine2

L’ordre de La Mouche à Miel est un « faux »ordre de chevalerie créé en 1703 par la duchesse du Maine, petite-fille frondeuse du Grand Condé. La duchesse (très petite de taille) adopte l’abeille comme symbole, accompagnée de la devise : « Elle est petite, mais fait de graves blessures ». (des sous entendus au […]

Zozo

mere-voltaire2

En 1694, Marie-Marguerite d’Aumard, mariée à François Arouet (trésorier de la cour des comptes), donne naissance à un petit garçon chétif qu’elle surnomme Zozo. Cette femme cultivée, issue d’une ancienne noblesse du Poitou, fréquente les grands esprits de son époque tels que Boileau, ou encore Ninon de Lenclos. Son portrait peint par Nicolas de Largillière […]

[Rentrée littéraire] Bigamie à la cour de Lunéville !

simon5

Un impétueux garde du corps de Stanislas profite de sa promotion de « Capitaine d’un régiment de grenadier » (Royal-Lorraine) pour se marier deux fois ! Le Destin, plus encore que la justice des hommes, se chargera de la morale de l’histoire… Entre Bourgogne, Lorraine et Languedoc, L’histoire tragique et véridique du Sieur Simon de Calvy (1715-1747) […]

Etonnant ! Les initiales BB sur le pavillon dit « de Turique » du campus-lettres de Nancy ne sont pas celles de Brigitte Bardot mais celles de Berr Isaac Berr !

turique2

La FAC de lettres de Nancy et sa Résidence Universitaire Monbois ont été construites en 1960 sur d’anciens domaines périurbains où s’élevaient jadis (au XVIIIe siècle) des maisons de campagne d’aristocrates Nancéiens ! Le campus est construit majoritairement sur le domaine de Turique. Mentionné déjà en 1590, ce domaine (comprenant déjà une maison) est acheté […]

L’histoire complète de « Charles-Alexandre et son petit château » à télécharger !

chateau-lunevill

« Papa duc, je ne cesse D’entendre ici, jusque par les valets, Jusqu’à la paume, avant, après la messe, Vanter Boffrand, qui bâtit vos palais. »— Les chefs de l’Art, certes je les respecte; L’Art, nous dit-on, c’est un souffle divin. Mais est-il donc si difficile, enfin, De devenir excellent architecte ? D’atteindre un jour […]

La porte de Panpan à Lunéville

porte_chartreuse

Cette porte, tout au bout du quai des Petits-Bosquets à Lunéville, est très probablement celle que Panpan Devaux fit construire pour ouvrir le terrain de sa chartreuse sur le grand canal, afin de « soulager ses jambes malades ». (sic) Après la mort de Stanislas, en 1767, le lecteur du Roy achète la chartreuse de la marquise […]

En 1749, une rhinomania s’empare de la cour de Lunéville !

coins-alsace-alsace-strasbourg-le-rhinoceros-a-strasbourg-1748-medaille-etain-39-70mm-gravee-par-j-d-kamm_135803A

Clara, rhinocéros femelle âgée de onze ans, est exposée sur la place du château de Lunéville, et elle va provoquer une hystérie collective. C’est la première fois que l’on voit en Europe un rhinocéros en chair et en os…et les courtisans de Stanislas ne se lassent pas de l’admirer, ils vont jusqu’à porter des perruques […]

L’habit de bergère porté par Emilie pour chanter dans Issé, sa pastorale préférée, était recouvert de 168 fleurs !

bergere

Retrouvez dans l’exposition sur Emilie du Châtelet à Lunéville, la facture (ou mémoire) de son habit de Bergère recouvert de 14 douzaines de fleurs soit 168 fleurs de tissus cousues une à une par son tailleur parisien en 1747. La divine marquise le portera en 1749 sur les planches du théâtre du château de Lunéville, […]

Frère François et Sœur Emilie !

macaire2

En 1742, Emilie et Voltaire, se prennent d’amitié pour un pauvre moine peintre, appelé frère Macaire, qui vit dans une petite chapelle dans les bois de Doulevent, à 2 km du château de Cirey. Ils lui font restaurer les tableaux et les plafonds du château. Le pauvre ermite étant menacé de les quitter pour un […]

Comment la fille de « Bourgeois de Nancy » s’est retrouvée peinte dans le plus simple appareil sur le plafond de l’hôtel de ville !

notable

Chapeaux haut de forme, redingotes et robes corsetées, les prestigieux invités, triés sur le volet, se pressent, en ce jour de l’année 1890, pour admirer la nouvelle fresque du grand salon de l’Hôtel de Ville, peinte par Aimé Morot. Imaginez la surprise de ces personnages distingués, lorsqu’ils reconnaissent, parmi les jolies nymphes du plafond, la […]

Des paniers en fanons de baleine !

tresor-darchives

Extrait de la conférence Trésor d’archives« , ©Pascale Debert Emilie du Châtelet dépense sans compter, enfin, presque, car les paniers de ses robes sont souvent à raccommoder ! ☛Le mot raccommodé est très utilisé au XVIIIe siècle, on raccommode à peu près tout et n’importe quoi, les chaises, les miroirs, les soucoupes, les carrosses etc… ☛Ce […]

Astucieux et renversants !

avant-pres

LES LUSTRES XVIIIe SIECLE DE L’EGLISE SAINT-JACQUES A LUNEVILLE Préservé à la Révolution par les habitants de la ville, le mobilier de la très belle église Saint-Jacques de Lunéville date du XVIIIe siècle. Les lustres baroques en bronze doré ont été astucieusement renversés à l’arrivée du gaz, au XIXe siècle ! Source©Michel Bouard Montage photoshop©PFDebert

Petits métiers oubliés, le décrotteur !

decrotteur

Terme récurrent dans les « mémoires » (factures) pour Monsieur le Comte, fils de Mme du Châtelet ! Pour un « des crotteur », Pour deux livres de poudre, Pour un fiacre pour aller chez madame la duchesse d’ »Eguillon » etc… L’orthographe est, au XVIIIe siècle, réservée aux éditeurs et aux imprimeurs, des mots se retrouvent orthographiés parfois sans aucune […]

Hype, les sandalettes de la Charité !

cenotaphe-stanislas2

Zoom sur les sandalettes de la statue de la Charité agenouillée coté gauche du cénotaphe du roi Stanislas (en regard de la Lorraine éplorée), église Notre-Dame de Bonsecours à Nancy. Charmant mélange entre confort et féminité. L’originalité de ces sandalettes « Grèce antique » propose un savant laçage de lanières de cuir, à la fois fonctionnel et […]

Le petit appartement des amours secrètes

silhouette4

(dédicace spéciale et remerciements à Michel Bouard, gardien des secrets de Lunéville) Invitée avec son amant Voltaire, à la Cour de Lunéville en 1748, la marquise du Châtelet tombe passionnément amoureuse de l’amant de sa meilleure amie (le beau Saint-Lambert). L’amie en question, Mme de Boufflers, trop heureuse de se débarrasser de son encombrant amour […]

Saint-Léopold ou l’éternité pour Jeanne

leopold2

Le « château Saint-Léopold », à Lunéville, est une maison de plaisance ou « folie » construite, entre le XVIII et le XIXe siècle, sur l’emplacement d’un ancien ermitage. On raconte que cet ermitage aurait été auparavant une maison du duc Léopold, le monarque ayant hébergé, en 1707, « deux ermites dans l’une de ses maisons de campagne lui appartenant […]

Dernier caprice de Marguerite de Beauvau-Craon, le château « de trop » qui coutera la vie à son généreux amant !

Saint_Pierre_Fourier_Luneville4

Les plus anciens bâtiments de l’école privée Saint-Pierre-Fourier, à Lunéville, sont les témoins d’un drame Lorrain peu banal ! Ce château, dernière « folie » offerte par le duc Léopold à sa maîtresse, la belle Marguerite de Beauvau-Craon sert aussi, en 1729, de scène tragique au généreux amant ! Le duc de Lorraine se promenant sur le […]

Bonnie and Clyde à Versailles

jeu-emilie

Emilie est invitée au prestigieux  » jeu de la Reine  » (Marie Leszczynska), avec son amant Voltaire qui n’est que roturier. Seulement voila, la marquise du Châtelet, aveuglée par sa passion du jeu, ne voit pas qu’elle joue et perd contre des tricheurs, ils sont très nombreux à Versailles… Voltaire, après lui avoir prêté une […]

La mort pour un bout de tissu !

indiennesweb2

  Les indiennes sont un véritable phénomène de mode au XVIIIe siècle. (Emilie du Châtelet en raffole !) Les élégants et élégantes s’arrachent ses étoffes de coton imprimées qui servaient au départ à emballer les marchandises venues d’Orient. Les indiennes concurrencent les riches étoffes royales et menacent les manufactures, à tel point que le roy […]

Collector ! Le ruban de Stanislas roy de Pologne !

Ruban_q

Ce ruban créé pour l’accession de Stanislas Leszczynski au trône de Pologne en 1733, n’est pas resté longtemps dans les coiffures des dames et aux boutonnières des messieurs, et pour cause, il témoigne d’un fiasco pourtant prévisible … Explication Chassé de son trône une première fois en 1706 par Auguste II, notre pauvre roy Stanislas […]

Le rouge-gorge, péché mignon de Mme de Graffigny !

rouge-gorge5

Rotis en brochette avec du lard, voila comment notre célèbre femme de lettres lorraine préfère ces charmants petits zoziaux !!! Lorsque Françoise de Graffigny émigre à Paris, elle se les fait importer de Lorraine entre septembre et octobre. Il faut dire que son ami Panpan Devaux la nargue en lui écrivant, juste après en avoir […]

Cute ! La duchesse de Lorraine apprenait à chanter à ses royaux volatiles !

serin2

La duchesse Elisabeth-Charlotte apprenait des mélodies à ses petits pioupious grâce à la « serinette », un petit instrument de musique mécanique créé tout spécialement pour la cour de Lorraine et fabriqué à Mirecourt au début du XVIIIe siècle ! De la fanfare à la valse, ce mini orgue (ancêtre de la boite à musique) jouait huit […]

Philosophe Bling Bling !

oltaire-20ansb-icone

Gif animé © PFDebert En 1729, Voltaire découvre avec son ami mathématicien La Condamine, une faille dans la loterie de la Ville de Paris. Le gain promis (500 000 francs de l’époque) dépasse de beaucoup la somme qu’il faut dépenser pour acheter tous les billets de la loterie, résultat les deux larrons achètent tous les […]

Les aventures d’un amoureux éconduit

comte-tressan2

scoop ! Un manuscrit inédit des poésies libertines du comte de Tressan, fondateur de l’Académie de Stanislas, vient d’être acquis par la bibliothèque de Nancy et c’est justice car voici l’histoire de ce personnage : Le comte de Tressan, personnalité littéraire du XVIIIe siècle, arrive en Lorraine en 1750. Cet aristocrate, esprit vif, belle allure […]

Les frivolités, ancêtres des bracelets brésiliens !

navette

Au XVIIIe siècle, toutes les femmes de la haute société, Emilie du Châtelet et Françoise de Graffigny comprises, adorent faire des nœuds ! C’est à dire entrelacer des fils de couleur avec une grande dextérité pour obtenir des « frivolités », petits ouvrages de dentelle très élaborés et très jolis servant à orner les robes ou à […]

Un diabolo orgeat pour la marquise, et un !

diabolo

La boisson préférée de la marquise du Châtelet était « définitivement  » limonade-orgeat et son pêché mignon, … la pâte d’amande ! Terrible quand on pense à l’hypothèse de son décès provoqué par un verre d’orgeat glacé … COTE100J481 Fonds du Châtelet Une année dédiée à Emilie du Châtelet se prépare à Lunéville ! Emilie du […]

Différents plans du projet de vaisseau volant, gravés par François-Nicolas Martinet

f1-3

Le Vaisseau Volant de Mr Blanchard renferme une Méchanique ingénieuse,qui au moyen des leviers et des poulies mises en mouvement par les pieds et les mains du Pilote assis dans ce Vaisseau, agite les ailes à l’imitation des Oiseaux, en sorte que quand les unes sont élevées les autres sont abaissées, nous en donnerons les […]